jeudi 31 octobre 2013

C'est fini

Pour des raisons personnelles, j'arrête ce blog. Il restera en ligne, cependant, vous n'aurez plus accès aux commentaires. Je continuerai à blogger ailleurs, sur d'autres sujets, sous d'autres pseudonymes. Il va mourir à petit feu, et dans deux ou trois ans, je pourrais le reprendre, sans doute.

Bref, la sorcière du logis vous embrasse très fort. D'ici une semaine, je mettrai la clé sous la porte.

vendredi 18 octobre 2013

Quelle est votre excuse ?

J'ai vu un truc qui m'a retournée. Une ex-miss qui fait son beurre sur le dos des mères. Cette fille se lève à 5h du matin pour faire du sport. Donc sa question est : si j'ai trois enfants et un corps de rêve, c'est quoi ton excuse ? Accusant implicitement les mères qui n'ont pas retrouvé la ligne d'être des feignantes. Bien sûr, levée de bouclier et elle répond qu'elle n'a jamais cherché à dénigrer les mères et que si on le pense, c'est que nous avons l'esprit tordu.
Soyons clair, si elle veut faire du fitness, c'est son droit le plus strict. Je comprend aussi que des mères désespèrent de retrouver leur corps d'avant. Ce serait injuste de ma part de dire que c'est pas si grave, qu'on doit s'affranchir du regard des autres. Quand on ne subit pas le regard des autres, c'est bien facile de dire que la beauté intérieur, blablabla (vous connaissez la suite).

Sauf que ce qu'elle avance est un mensonge : Il suffit pas de le vouloir pour le pouvoir. Les mères grosses sont pas des ramollies. Je rappelle qu'un enfant de 6 mois pèse dans les 10 kg et que donc, de facto, une mère, aussi grosse soit-elle, soulève toute la journée des altères.
Les mères grosses ont les excuses suivantes, aussi variées que : la génétique, des déséquilibres hormonaux, le manque de sommeil, le manque de temps et d'argent pour faire son programme de freak (elle se lève quand même à cinq heure du matin la fille, cinq heure du matin !)

Ah, oui, et puis bon, quand tout nous rappelle qu'on est gros, qu'on est moche, qu'on ne vaut rien, je doute que quiconque soit dans cette situation parce qu'il s'y complait. La discrimination que subit une personne en surpoids passe de l'absence pure et simple de fringues sympa, au chômage, en passant par les remarques permanentes qu'elles se tapent dès qu'elles passent la porte d'un médecin. J'ai vécu un mois complet avec une colloque en obésité morbide. On cuisinait ensemble, on faisait les courses ensemble et on mangeait ensemble. Elle a pas perdu un gramme, j'ai pas gagné un gramme. De quoi me rappeler que si j'étais comme j'étais, c'était certainement pas grâce à ma maitrise de moi ou d'autres bêtises du même genre. J'ai pas de recette miracle. Vraiment.


vendredi 11 octobre 2013

La France ne doit pas être le prochain pays condamné par la cours européenne



En France, aujourd'hui, une femme peut accoucher avec une sage-femme, chez elle. Cette sage-femme doit prendre une assurance responsabilité civile. Cette assurance est hors de portée. Le choix devient donc exercer et risquer la prison, ou arrêter d'assister les accouchements à domicile.
L'Etat doit se pencher sur ce problème. La Hongrie a déjà été condamnée pour une situation similaire. La France ne doit pas être la prochaine.

Vous pouvez agir quelque soit votre profile :


jeudi 3 octobre 2013

4 privet drive, dans le placard sous l'escalier

Les adolescents LGBT ont plus de chances de se suicider que les autres adolescents (entre 7 et 13 fois plus, oui, c'est assez énorme).
Donc, logiquement, certains pensent que le fait d'être suicidaire est un trait de l'homosexualité. Ou encore que d'horribles homophobes poussent consciemment des gens à se suicider.
La réponse est un peu plus simple, pour cela, je vous invite à rentrer dans un placard et écouter ce qui se passe dans la tête d'un adolescent qui éprouve de l'attirance pour le même sexe, ou qui pense ne pas avoir le sexe qui lui correspond.

Si ils (mes parents, mes amis, le chien, ...) savaient ce que je suis, ils ne m'aimeraient pas
///
Je dois être le seul taré à avoir ce genre de pensées
///
Est-ce que je suis un vrai homme si je suis attiré par des hommes ? / Est-ce que je suis une vraie femme si je suis attirée par des femmes ?
///
Seuls les dégénérés ont ce genre de pensées. Donc je suis un dégénéré.
///
Je voudrais tellement construire une famille, est ce que ce sera possible ?
///
Si quelqu'un l'apprenait ? Ça doit se voir... Ça arrivera forcément.
///
Dieu ne m'aime pas
///
Si je pries assez, que je suis une bonne personne, je n'aurai plus ces pensées (quelques mois plus tard) J'ai encore eu ces pensées, je ne suis pas assez pur (quelques mois plus tard) Dieu ne répond pas à mes prières, il ne doit pas m'aimer.

Je n'ai jamais envisagé de me suicider. Mais j'ai eu chacune de ces pensées à un moment de ma vie. Chacune. Dont la première, qui me vient encore régulièrement. Quand on apprend à un adolescent que tout ce qui n'est pas hétérosexuel est haïssable, on lui donne les outils pour se détester, vivre dans la peur et la honte.

J'essaye très fort de grandir.
S'il vous plait, ne me marchez pas dessus.
Signé : La pelouse de BYU

mardi 1 octobre 2013

Le saviez-vous ?

  • Une sage-femme passe en première année le même concours d’entrée que les médecins. Il lui faut cinq années de formation pour être diplômée(1).

  • D’après la loi, voici les compétences reconnues aux sages-femmes : "Une sage-femme assure, en toute autonomie, le diagnostic, la déclaration  et la surveillance de la grossesse normale, du travail et de l’accouchement, ainsi que celle de la mère et de l’enfant après l’accouchement(2)."

  • Dans le cas de grossesses normales où l’accouchement à domicile est préparé et assisté par un personnel qualifié, on n’observe pas d’augmentation des risques encourus tant par la mère que par l’enfant(3).

  • Pour les gynécologues et les sages-femmes exerçant à l'hôpital, l’assurance responsabilité civile concernant les accouchements est payée par l’hôpital(4).

  • L’assurance civile des sages-femmes libérales assistant des accouchements à domicile s’élève à plus de 20 000 € par an(5), contre un salaire moyen de 2 300 € par mois(6) et est bien sûr à leur charge.

Vous voyez où ça coince ?



(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Sage-femme#En_France
(2) (L. 2004-806 du 9 août 2004 art. 101-1)
(3) http://www.cmaj.ca/content/166/3/315.full
(4) http://www.cngof.asso.fr/D_TELE/igas%20_assurance_2007.pdf
(5) http://www.ansfl.org/fr/doc/article/lire/lassurance-responsabilite-civile-professionnelle/
(6) http://www.jcomjeune.com/article-metier/sage-femme

samedi 28 septembre 2013

Capitaine Haddock et Professeur Tournesol

Ça fait un moment que ça me travaille. J'ai l'impression que Capitaine Hadock et le professeur Tournesol sont en couple.
D'abord ils habitent dans la même maison, enfin, le même château. Techniquement c'est le chateau de professeur Tournesol (tintin et le trésor de Rackam le Rouge), et il invite Haddock en qualité de descendant des Haddock.
Ensuite quand le professeur Tournesol est enlevé dans les sept boules de cristal, le capitaine dépérit complètement, alors que Tintin est tout fringant (d'ailleurs, Tintin serait-il jaloux et bien content de voir son rival disparaitre ?)
Puis bon, l'absence de femmes, tout ça. Par contre, ils font chambre à part.
Mes journées sont bien occupées comme vous pouvez le voir.

dimanche 8 septembre 2013

Comment aider son enfant gay (même quand on ne le sait pas)


1) 10% de la population est LGBT, considérez que votre enfant pourrait être LGBT et que ce n'est pas grave.
2) Chassez de votre vocabulaire ce qui est homophobe. PD, gouine, déviant, dégénéré, travelo, tapette, etc. ne sont pas des mots qui élèvent. Et ce sont des mots qui font mal.
3) Ne restez pas silencieux quand quelqu'un tient en face de vous des propos homophobes. Qui ne dit mot consent. Un enfant cherche dans l'attitude de ses parents les indices de ce qui lui arrivera quand il en parlera.
4) Si votre enfant vous en parle, évitez de tout ramener à vous ("au collège, j'avais un ami homo"), lui dire que ça passera ou qu'il est pas sûr de ce qu'il avance. De manière générale, évitez de remettre en question ce qu'il affirme. Il a fait un long chemin pour comprendre ce qu'il était et l'accepter. Donc si votre enfant vous dit qu'il est gay, n'affirmez pas qu'il est sans doute bi par exemple.
5) Arrêtez de théoriser sur l'origine. D'éminents médecins s'entretuent sur la question, ce n'est pas avec votre doctorat ES philo de comptoir que vous trouverez la réponse.
6) Vous pouvez admettre que vous n'y connaissez rien, que ça vous fait peur, que ça n'est pas une bonne nouvelle pour vous (et si ce n'est pas le cas, tant mieux aussi). Mais rappelez-lui que vous l'aimez. Quand j'ai fait mon coming out avec mes parents, ça ne s'est pas très bien passé. Mais le fait qu'ils me disent qu'ils m'aimaient m'a donné foi dans l'avenir. Et le fait est, la question est de moins en moins tabou.

Je ne parle pas dans le vide, l'enjeu c'est le suicide. Il semblerait que bien plus que l'hostilité à l'école, ce soit l'attitude des parents qui augmente le risque de suicide des adolescents LGBT. Pousser son enfant à changer son orientation augmente également les risques (Source : http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/News/NewsAndFeatures/Pages/Gay-teens-at-greater-risk-without-family-support.aspx)

Le traditionnel extrait de mormonsandgays.com, le site officiel de l'Eglise sur le sujet :
Nous pouvons connaître les homosexuels dans nos lieux de travail, nos congrégations, nos mairies... Ces gens qui comme tout le monde vivent avec des espoirs, des craintes et des aspirations, ces voisins donc, méritent notre amour. Mais nous ne pouvons pas vraiment aimer le voisin d'à côté si nous n'aimons pas le voisin qui est sous notre propre toit. Les membres de notre famille qui éprouvent de l'attirance pour les personnes du même sexe ont besoin de notre amour et de notre compréhension. Dieu aime de la même manière tous ses enfants, beaucoup plus que nous pouvons le comprendre, et Il attend que nous le suivions.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...