jeudi 24 février 2011

Les poils


La femme idéale est canon, la femme idéale est mince, la femme idéale est jeune, la femme idéale n'a pas de cellulite, et la femme idéale n'a pas de poil.
Si il est devenu de plus en plus politiquement correct de dire que la femme peut être belle et grosse, on ne parle pas souvent de la belle femme poilue. Je m'en vais de ce pas, faire mon coming out pour réparer cet affront : Je suis une femme à poil. La cire n'a pas touché ma peau depuis plus d'un an. Et je suis canon.
Non non, je suis même pas blonde (enfin si mais c'est juste pour quelques mois), je ne suis pas une de ces extraterrestres qui n'ont pas besoin de s'épiler. Je suis même dans la catégorie moyen plus question poil. Si si, j'ai des poils, des vrais, sur les mollets et tout.

Vous croyez que c'est juste une question de goût ? Que certains pervers peuvent aimer ça, mais que les gens normaux eux, aime une femme naturellement glabre ? Alors c'est parti. Laissez moi vous prouver que ce goût que vous croyez si naturel, n'est rien d'autre qu'une mode.


1) Les poils c'est masculin, pas de poil c'est féminin

FAUX ! Si c'était si naturellement féminin, pourquoi, toutes les femmes s'épilent avant d'aller à la piscine ? Ou enfiler une robe ? Même les mannequins canon, blonde, parfaites, elles s'épilent. Donc elles ont des poils. Les femmes ont le même nombre de poil que les hommes (si si), ils sont généralement juste plus claires et plus fins. Les femmes féminines, ont des poils. La plupart les enlève, nuance.

2) Les poils sous les bras c'est pas hygiénique, t'es trop crade.

FAUX ! Je pue autant que toi sans déo. (ça c'est du scientifiquement prouvé, testé dans le labo sorcière industry). Qu'il y ait des poils ou pas douche et déo c'est tous les jours. Par contre moi j'ai pas d'infection, de rougeur, de boutons...

3) De toute façon les femmes se sont toujours épilées, c'est la preuve que c'est naturellement jolie

FAUX ! Dans les années soixante, les sexy hippies avaient des chats noirs sous les bras. Et si on va par là les moyennâgeuses se rasaient le haut du front. Les modes changent, les épilations aussi.

4) De toute façon j'aime quand il n'y a pas de poil, c'est un goût personnel

FAUX ! Un goût personnel, mes fesses oui ! Comme par hasard si on regarde les films porno d'il y a vingt ans, les acteurs étaient tous velus. Maintenant ils sont tous glabres. Moi je dis ça, je dis rien. Depuis que vous êtes ado on vous montre des images de femme épilées, on vous dit qu'une femme non épilée c'est moche, voir bizarre, alors que l'épilation est un geste tout sauf naturel.


Pour finir je vous dirais deux mots sur mon mari. Mon mari est un être bizarre, il a été élevé dans un milieux ultra protégé et a toujours adhéré aux principes de moralité que ses parents lui ont inculqué. Donc il fait parti des très rares à être arrivé à l'âge adulte sans avoir vu le moindre porno. Là on sort le mythe du bon sauvage : que pense un homme qui n'a jamais eu aucun modèle ? Et bien les poils ils aime bien ça. C'est synonyme de puberté pour lui. Je lui ait montré avec, et sans poils sur les jambes, avec et sans poils sous les bras, et avec ou sans épilation du maillot...
Verdict : Il s'en fiche pour les jambes, il préfère pas d'épilation du maillot et pas d'épilation sous les bras.

Cependant je ne penses pas que le monde soit pret à un tel choc. Mon gynéco était tellement pas habitué qu'il m'a envoyé voir un endocrinologue (docteur des hormones) à la vue de mes jambes. Ce dernier m'a dit d'un air navré "Je suis désolé, mais vos hormones ont tout ce qu'il y a de plus normal. Je ne vois pas pourquoi on ferait un examen pour un médecin qui n'a jamais vu une jeune patiente pas épilée. "

Votre moustachue sorcière du logis dévouée

17 commentaires:

  1. Amen.Et merci pour cette délivrance poilesque.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve cette note parfaitement irrésistible. Moi, je n'ai pas de partenaire en ce moment alors je laisse un peu pousser.
    Mais habituellement,je déteste le poil. Je le traque quotidiennement avec ma pince. J'ai la chance de n'en avoir aucun sur les bras et les jambes.
    Cet hiver j'ai laissé ma fourrure se former sur mon sexe. Et l'autre jour j'ai tout rasé. Quand ma fille est entrée dans la salle de bains elle m'a dit "Ah tu vas voir JP ?"... Ce qui n'était pas le cas mais j'avais envie d'un peu d'air.
    Mais il est vrai que quand j'ai une relation avec un homme je préfère être sans poils.
    Si toutes les notes sont sur le même ton ici je sens que je vais vous mettre en lien chez moi.

    RépondreSupprimer
  3. rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, merci d'avoir écrit un tel article!!! Remarque, moi les poils, même pas peur! Les vieilles elles s'épilent pas, na!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour. Que ça fait plaisir de voir qu'il y a encore des gens qui ont un vrai libre arbitre (que ceux qui disent ne pas aimer les poils par goût perso me pardonnent, mais j'ai du mal à voir le côté personnel dans un choix partagé par 99 % de la population).
    Ma femme non plus ne s'épile pas et j'ai aussi halluciné de voir une sage-femme (qui pourtant doit en voir d'autre) déstabilisée par la vue de ses jambes naturelles ou encore les regards moqueurs dans la rue. Franchement, pour que le poil féminin gênent autant de personnes, c'est vraiment que notre société a un problème avec ça...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup d'estime pour votre épouse. Parce que pour moi le regard des autres me fait encore trop peur pour oser montrer que je ne m'épile pas.
    Merci pour ce commentaire. ça fait plaisir de voir que même si on est un extraterrestre, il y en a d'autres cachés dans la masse ! Je me sens moins seule :)

    RépondreSupprimer
  6. Mmmm

    Petit bavardage la semaine dernière avec mon mari et son petit frère.
    On rigolait et on lui demandait si c'était une vraie blonde.
    Il ne savait pas répondre, donc on a été plus explicites (ouais, on est des lourdingues).
    Et il nous a dit qu'elle était épilée.

    Du coup discussion sur le sujet... Je leur ai dit que moi j'aimais bien mes poils, que ça me protégeait. Ils n'ont pas saisi en quoi mes poils pouvaient me protéger! Un duvet doux lors du frottement ça protège, d'autant plus que les mecs eux ne s'épilent pas (jamais vu ça). Et puis si tu épiles ça fait mal, c'est fragile là en bas, et quand ça repousse ça fait des boutons et ça peut s'infecter, surtout là!!!

    Bref, j't'en foutrais des modes à la con moi...

    RépondreSupprimer
  7. haha, le dialogue de sourd "comment ça, ça protège de quoi les poils ?"

    RépondreSupprimer
  8. En réponse à ton billet:
    http://unetassedethe.wordpress.com/2010/04/19/poil/
    Je n'ai pas osé le comming-out avec photo. Comme toi ma gynéco s'est inquiété de savoir si ma pilosité était habituelle parce qu'au besoin elle pouvait me prescrire un traitement hormonal...

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce billet très drôle. Comme Pascal, ma femme garde tous ses poils et aucun de ses poils (noirs sur une peau blanche) ne me dérange. Exposés en public, ils lui valent des regards de dégoût et même des remarques sexistes.
    Garder ses poils et les montrer en public est même devenu un geste politique car cette année en Suède, des femmes ayant posté des photos de leurs poils aux aisselles sur FB ont reçu des messages de mort !

    Plus d'infos à propos de la pilosité féminine sur mon site (100 pages A4 avec tous les aspects : sexualité, regard des autres, pression sociale, ainsi que pas mal de témoignages de résistantes à l'épilation)

    RépondreSupprimer
  10. j'avais écris il y a quelques temps un article sur mon blog à ce sujet..
    mais ce que tu dis du gynéco, c'est juste.. euh... y'a pas de mots !!
    non mais sérieusement ?
    bah, j'ai bien eu un mec qui, à 25 ans à été horripilé (héhé) de voir mes jambes poilues au point d'avoir envie de vomir et m'a dit qu'il croyait que ça n'existait pas, que les femmes, quand elles s'épilaient les jambes, elles enlevaient un ou deux poils...

    ceci dit, quand tu regardes les pubs pour les rasoirs ou trucs d'épilations, les femmes ont les jambes glabres et s'épilent les jambes glabres aussi.... euh... comment dire ! m'enfin....

    http://heartsless-witch.over-blog.com/article-je-ne-suis-pas-un-kiwi-jaune--38474349.html

    RépondreSupprimer
  11. mdr heartsless witch, je crains que des hommes comme cet homme de 25 ans dont tu parles sont très nombreux à croire cela, qu'une femme n'a que 3 poils qui se battent en truel, peut etre les vraies blondes mais ce n'est pas mon cas en tant que brune! et ça m'agaçe quand un homme dit qu'il trouve la femme belle, a un beau corps bla bla le naturel, mais bien sur.. une femme naturelle avec des poils donc ?? la prochaine fois je rétorquerai ça à ce genre de remarque débiles et formatées par notre société anti poils...

    RépondreSupprimer
  12. J'ai adoré ton post! Etant châtain, avec une tendance poilue (merci mes ancêtres catalans), les poils et moi, c'est une longue histoire... en ce moment, c'est aisselles et maillot au naturel, parce que zut c'est cher à force l'épilation en institut... et puis, oui, ça fait des rougeurs! Alors avec ma peau très blanche (merci les ancêtres franciliens et du pays de Loire), les irritations, c'est encore plus "dérangeant" que la vue qu'une touffe de poils. On pense tout de suite à une maladie de peau... De plus, j'ai une sorte de phobie de tout ce qui peut me couper: les feuilles de papier, les cutters, et les rasoirs donc! C'est seulement la troisième fois dimanche en huit, que j'ai piqué son rasoir à mon mari (et une lame rien que pour moi, je ne suis pas méchante) pour les jambes. Mais franchement, ça me saoule! J'envie les musulmanes voilées (attention je parle du foulard et des vêtements pudiques, pas de la burka!) qui ont moins de soucis du "qu'en dira-t-on". Je sais qu'en Allemagne, les femmes sont plus "nature". J'en ai vu plusieurs fois à la piscine ou au bord d'un lac avec les aisselles TPC (tous poils compris) et le persil qui dépasse du cabas.
    Je pense que je vais continuer à ne pas trop me prendre la tête, à porter des pantalons et des jupes longues et si c'est robe ou jupe "courte", je mettrai un collant opaque. Je vais continuer à m'affirmer en tant que vrai femme adulte petit à petit. Comme mon mari n'est pas particulièrement gêné, ça aide pas mal.
    Merci pour ton blog qui est vraiment génial!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les compliments ^^ (tu vas devenir addict aux collants opaques toi)

      Supprimer
    2. Je suis personnellement addict aux pantalons et collants noirs :p
      Je me rase les aisselles, mais je laisse très souvent les poils de mes jambes pousser comme bon leur semble... je ne me sens pas spécialement mal à l'aise avec mes poils... et j'ai en fait surtout la flemme de me raser x)
      Sinon, j'ai jamais touché au maillot et ne compte pas le faire, même si un partenaire me le demandait; d'une je suis douillette, et de deux, j'ai assez de boulot avec mes jambes... si je me rase pas les jambes, c'est pas pour aller me faire chier à me raser le pubis ^^
      En tout cas, très bon article, merci beaucoup! :D

      Supprimer
  13. C'est par un heureux hasard que j'ai attérri sur se blog et je vous avoue que je suis tombé sous le choque. Je vous rassure se choque n'est pas mauvais au contraire, en parcourant se petit post concernant les poils et ces commentaires, j'ai était rassuré de voir que de vrai femme existe encore à notre époque et ne sont pas formaté par notre société actuel.

    Je suis un jeune homme de 22 ans et je fait parti d'une génération complétement formaté dans un optique de corps parfait dépourvue de poils ou d'autres chose considéré comme défauts. Je ne comprend pas pourquoi les femmes ne sont pas plus naturel que sa. Attention je ne porte aucun jugement car chaque femme est libre de faire se qu'elle veut, mais je trouve qu'une femme est bien plus séduisante au naturel.

    Alors mesdames c'est avec un profond respect que je vous dis bravo d'assumer votre féminité est de ne pas faire comme ces femmes qui ont un corps dépourvue de poils et qui pour moi ne sont que de simple filles est non pas de vrai femmes. Je sais que le regard des autres n'est pas facile a assumer mais rassuré vous, moi qui suis issue d'une génération complétement endoctriné, le regards des autres n'est pas facile à assumer aussi pour un homme aimant les femmes au naturel.
    Mais se blog ma vraiment donner le sourire et je voie que je ne suis pas anormal dans la société qui est la nôtre.

    Encore merci pour se blog !

    Bisous!


    François.

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce billet très drôle ! J'étais à 2 doigts de me raser mes jambes ultra poilues après un an et demi de résistance (seule contre tous...ou presque) ! Ouf, je suis tombée sur le bon blog au bon moment :)

    RépondreSupprimer
  15. Excellent ton article ! Les poils font partie du naturel humain. Trop souvent la société cherche à nous transformer en objets de mode glabres aux senteurs artificielles.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...