lundi 13 juin 2011

Comment étudier et être mère à la fois

J'ai de temps en temps des recherches google qui atterrissent ici avec le mot clé "mère étudiante" ou "droit des mères étudiantes". J'ai donc crée cette section pour ces mères en question, parce que je me suis sentie bien seule quand j'ai moi même googler "mère étudiante" "maternité pendant ses études" ou "comment continuer ses études avec un enfant".
On était parti, la fleur au fusil, en se disant qu'on allait devenir parents sans attendre d'être diplômés. Sauf qu'en fait non, il n'y avait pas la moindre case à cocher, pas le moindre programme, que dalle.

Donc pour commencer on va parler fric :

Les mères étudiantes et les bourses

Être mère ne vous donne pas le droit à plus de bourse. Il faut le combo "mariage" + "bébé" pour être considéré comme un foyer indépendant de celui des parents. Et pour le coup, si le père et la mère sont tous les deux étudiants, avec des revenus classiques d'étudiants, c'est en général l'échelon maximum pour chacun des parents. C'est pas le Pérou, mais franchement on vit bien si on garde des goûts d'étudiants.
Si vous avez le malheur de ne pas être mariée (!) il y a un espoir pour vous : le fond d'urgence, une bourse pour les gens qui ne rentrent pas dans les cases mais qui ont quand même besoin de bourse d'éducation. Pour cela allez directement au guichet du CROUS, faites un sourire de maman courageuse et demandez comment on constitue un dossier.

Un tout petit conseil avec le CROUS : Allez-y en personne ou téléphonez. Argumentez, il y aura toujours un guichetier qui ne verra pas de quoi vous parlez. Dites que vous connaissez quelqu'un qui en bénéficie, demandez à parler à une personne plus ancienne, bref mettez leur la pression si ils ne vous aident pas à l'accueil.
Et une fois votre dossier fait, n'attendez pas plus de un mois sans avoir de nouvelle. Téléphonez ou allez-y. Je connais une maman étudiante qui s'est rendue compte que son dossier avait tout simplement été oublié, quand après six mois d'attente elle s'est décidée à passer un coup de téléphone.

La prime de naissance et les allocations

Si on prend le profil classique de l'étudiant (pauvre), la mère étudiante aura droit comme tout pauvre qui se doit à une prime de naissance par la CAF, versée peu de temps avant la naissance (environs 800 euros au moment où j'écris). Bref faites votre dossier à la CAF. Si vous avez fait votre déclaration de grossesse (chez une sage femme ou un gynécologue), vous recevrez toute la paperasse. Si vous vous apercevez tard de votre grossesse, allez rapidement prendre contact avec votre CAF.
Il y aura aussi l'allocation très classique, d'un montant d'environs 150 euros par mois après la naissance.

et maintenant, parlons de la scolarité elle-même.

Concilier étude et grossesse, puis étude et nourrisson

Je ne vous conseille qu'une chose : faites vous votre propre plan de ce dont vous avez besoin, et allez voir le responsable des études. Parce qu'il n'y a rien pour vous. Une amie a eu la désagréable expérience de se voir dire que débuter son accouchement pendant un rattrapage n'était pas une bonne excuse. Redoublement, circulez.

Les contraintes à prendre en compte
Voilà quelques éléments pour vous aider à élaborer votre programme aménagé :
1) Prenez en compte que vous pouvez accoucher à tout moment le mois précédent le terme de la grossesse

2) Prenez en compte que vous allez être épuisée pendant le mois, voir les deux mois qui suivent l'accouchement

3) Prenez en compte que vous devrez faire garder votre enfant, et qu'avant 2 mois la majorité des crèches ne prennent pas un nourrisson (un peu de pitié pour lui aussi).


Inspirez vous du droit du travail
Vous pouvez vous baser également sur les textes de loi protégeant les mères qui travaillent. La durée légale minimum d'un congé maternité est de 16 semaines (quand vous êtes en bonne santé, que c'est pas des jumeaux, etc.)
La durée incompressible de trois semaines est à observer avant la date du terme.
Même si ce texte ne vaut que pour les mères qui travaillent, servez-vous en quand vous défendrez votre projet.
Enfin, à tout moment vous pouvez être mise en congé pathologique, ce qui équivaut pour les femmes qui travaillent à un arrêt total. C'est le cas si la grossesse risque de ne pas arriver à son terme. J'y ai eu personnellement droit à trois mois du terme, parce qu'à force de courir à droite et à gauche, le col de l'utérus commençait à se raccourcir.

La fameuse dispense d'assiduité
Vous pouvez donc vous faire faire une dispense d'assiduité au près du médecin de l'université par exemple. Cela vous permettra de ne pas perdre vos droits aux bourse, même si vous n'êtes pas en cours. Faites-le, ne décidez pas juste de ne plus aller en cours, ça peut avoir des conséquences sur vos bourses ultérieur pour les boursières.

Présenter son projet

Allez-y, respirez un bon coup, il va falloir y aller. Maintenant que vous avez une vague idée de ce que vous voulez pour votre grossesse et après l'accouchement, allez voir le responsable qui vous semble le plus à même de faire remonter votre demande. Expliquez lui que vous êtes enceinte, donnez lui la date du terme, et expliquez pourquoi vous voulez continuer vos études. Vous avez peut être une idée bien précise de ce que vous voulez, et votre interlocuteur en a une autre. Argumentez mais gardez en tête que l'idée n'est pas de vous donner un diplôme que vous ne méritez pas, mais bien d'aménager le programme pour que vous ayez les fondamentaux.

Et surtout, gardez en tête, que c'est l'administration qui aura le dernier mot. Donc mettez la dans votre poche, soyez polie, laissez leur le droit de savoir ce que vous ne pouvez pas manquer. Vous pouvez argumenter bien sûr, mais là on rentre dans le domaine de la négociation. Montrez vous responsable et faites tout ce qu'il faut pour qu'on vous prenne au sérieux.



Et par pitié, ne vous prenez pas pour superman. Je vous assure qu'on ne peut pas faire une scolarité normal avec une grossesse. La fille que je connais qui l'a fait a pris dix ans en 9 mois.

Piste pour un programme aménagé



Pensez à l'option de récupérer les cours magistraux grâce aux notes prises par les collègues
Pensez jour d'épreuve décalé (j'ai passé un de mes examen quelques semaines avant les autres élèves parce que la date prévue tombait trop près du terme)
Pensez travail alternatif (J'ai dû rédiger un dossier sur un livre traitant du management, au lieu d'assister à la série de conférences et d'atelier de la matière)
Pensez allègement de programme (On m'a supprimé une partie des TP pour ne garder que ceux jugés indispensables par les professeurs de la matière)

Voilà la contenu de l'accord dont j'ai bénéficié à titre d'exemple :


Texte intégrale :

Année 2009-2010
4ème année
Département Thermique-Energétique Promo 2011

Modalités particulières pour le S8

Maternité de ************** épouse *********

L’étudiante s’organise pour récupérer les cours, et connaître les dates, heures et lieux des contrôles.
Elle est majoritairement dispensée de présence, sauf pour ce qui est mentionné ci-dessous :

UE Energétique II

• Echangeurs Thermiques
• Contacter l'enseignant semaine 14 pour avoir un sujet de projet. Le projet sera
préparé en monôme pour la séance de la semaine 17 pour laquelle la présence
est requise. Le rapport définitif sera envoyé par mail à l'enseignant semaine
18.
• Energies renouvelables
• Travail demandé et soutenance orale comme les autres TE4
UE Sciences pour l’Ingénieur IV

• Corrosion
 Examen comme les autres TE4
 TP 6 jeudi matin semaine 18, avec le groupe I
• Electronique
 Examen comme les autres TE4
 TP4 mercredi matin semaine 18, TP5 lundi matin semaine 20
• Propriétés des Métaux et Alliages
 Examen comme les autres TE4
 TP3 lundi matin semaine 18
• Régulation PID
 Examen avancé le 2 mars 2010
• Volumes finis
 Présence requise, module comme les autres TE4, groupe 1

UE Transferts Thermiques II

• Convection thermique et turbulence
Examen comme les autres TE4
Présence requise aux 4 derniers TD, groupe 1, semaines 18 et 19
• Métrologie thermique
Projet avec les TP de rayonnement
• Rayonnement Thermique
Examen comme les autres TE4
TP1 mercredi 21 avril matin et jeudi 22 avril après-midi (semaine 16), note
couplée avec métrologie
• Synthèse Thermique
Rapport et soutenance comme les autres TE4

UE Formation Générale S8

•Anglais Professionnel 3
Examen comme les autres TE4
• Langue électif : LV2 ou AR2 ou TOEIC

Année 2009-2010
4ème année
Département Thermique-Energétique Promo 2011

• Report de la note d'examen d'Anglais Professionnel 3
• Education Physique et Sportive
Dispensée
• Culture Internationale
Rapport sur un ouvrage proposé par Jacques Moreau
•Communication et Entreprise
Dossier sur proposition de Jacques Moreau
•Projet Professionnel
Dispensée de présence pour la première séance semaine 11
Présence requise pour les deux séances suivantes semaines 16 et 19, groupe
1, en ayant pris connaissance au préalable des consignes données semaine 11
Travail demandé comme les autres TE4
•HES électif
Dispensée

Stage TE4

Stage à réaliser entre la 4ème et la 5ème année.
Fait à Nantes, le 16 mars 2010
E. G******





Pour finir, je vous souhaite bonne chance. Il y aura certainement des coups durs, armez vous de toute l'aide possible, amis, famille. Je vous copie un mail écrit au professeur responsable de ma section.







Bonjour,
Vous m'avez récemment reparlé de la possibilité de transformer tout le
second semestre en "congé maternité". Cependant deux obstacles viennent se
heurter à cette proposition, j'aimerais donc que nous rediscutions de ce
second semestre.
Les obstacles étant :
-La suppression des bourses pour le second semestre, ce qui m'obligerait à
travailler, ce que je ne peux précisément pas faire en ce moment. Le
statut d'étudiant rendant impossible tout recours à d'autres aides.
-Le décalage dans mes études: mon mari suivant la même formation, il est
appelé à faire une stage de 6 mois l'année prochaine, qui aura lieu en
Russie selon toute probabilité, cela entrainerait une période de trois
mois pendant lesquels il serait à l'étranger pour son stage, et moi en
France pour mes cours. Bien que nombre de mères célibataires soient
confrontées de façon permanente à cette situation, le confort d'un
semestre de "vacances" ne vaut pas l'inconfort d'un semestre seule avec un
enfant de 1 an.

Une solution type: présence aux TP et DS, mais dispense d'assiduité pour
les cours magistraux et les TD, me semble donc plus adaptée. Pensez vous
que ceci soit envisageable? Bien entendu tout étant soumis à la validation
des deux semestres, peut être pourrions nous attendre le résultat du
premier semestre pour en discuter, je me tiendrai à jour des cours en
attendant.

Cordialement
 
 









6 commentaires:

  1. Une autre maman étudiante ! En ce qui me concerne, non seulement je n'ai eu aucun soutien de mon université mais en plus ils m'ont mis des batons dans les roues, connaissant ma situation.
    Seuls quelques profs ont été tolérants et compréhensifs.
    J'en bave, vraiment et je n'ai qu'une hâte : quitter cette fac pour aller faire mon master ailleurs.
    Mais cet article est plein de bon sens et donne de bonnes pistes pour les futures mamans étudiantes !

    RépondreSupprimer
  2. En effet, pas une situation idéale (à revendiquer) mais on sent qu'il a de la gestionnaire et de la warrior en toi !

    RépondreSupprimer
  3. @Maritournelle : Je déteste entendre ce genre d'histoire. Je trouve ça tellement triste que les entreprises réagissent mieux (enfin, elles ont pas le choix) que les universités :(
    J'espère que tu y arriveras malgré leur mauvaise volonté !

    @Maman Sioux : Merci, c'est vraie que j'étais très agressive pendant cette période, genre "si ils font la moindre discrimination, je les traine devant les tribunaux" (pas naïve du tout la fille), on peut dire que j'étais un peu guerrière ^^

    RépondreSupprimer
  4. Et tu as eu raison puisque ça a marché :)

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, j'ai appris en février 2011 mes 3 mois de grossesse étudiante en première année de droit j'ai continué aidé de certaines copines qui me donnaient des cours et alors j'ai eu ma première année. je viens d'accoucher le 15 septembre dernier alors que ma rentrée était le premier dur dur de tout concilier et surtout de trouver "sa place" trois semaines après mon accouchement j'étais présente sur les banc de la fac mais pour ma part j'ai également ressenti les bâtons dans les roues et surtout aucunes considérations c'est parfois très difficile je me bat pour poursuivre en m’apercevant que c'est un réel défi et que ma fac n'a pas pensé utile d’aménager mon emploi du temps , je ne demande rien et ne stipule jamais mon statut de peur que cela me donne encore plus de "déconsidérations" ou je ne sais quoi ... en tout cas je trouve que nous maman étudiante avons un courage monstre et que nous devons continuer à nous battre pour prouver que les deux ont été conciliables et peut être un jour faire bouger les choses ! en tout cas je te remercie pour cet article !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, j'ignore si tu viens encore lire cet article mais je cherchais une loi de protection pour les étudiantes enceinte et .... rien. Moi je suis tombé enceinte pendant mon master 2 de psycho, j'ai soutenue en cachant mon ventre de 5 mois au cas où ça serrait mal vue ou genre appel à la compréhension du jury. Je l'ai eu avec une note voilà quoi. Mais l'année suivante, je devais faire un stage pour pouvoir demander le titre: sauf que je devais accoucher en Janvier/Février (le 06 du coup) et faire un stage ou en trouver un bha galère. Mon prof chargé des stages ne m'a pas aidé, et quand il à su que j'étais devenu maman, cet habitué des grand sourire charmeur est devenu plus sérieux, plus correct. Bref après plusieurs soucis, je n'ai pas eu mon titre donc après des années d'études je ne peux pas exercé. Mon dossier est "en cours d'étude" pour trouver une solution (on trouvera plus vite comment arrêter la faim dans le monde). Je suis fier de mon fils, et heureuse de l'avoir, mais personne ne m'a aidé ou prévenu et quand bien même, j'avais 1 an après l'obtention de mon master 2 pour avoir mon titre: difficile quand on pouponne. Aucune exception à la règle. Rien n'existe pour aidé les étudiante enceinte, c'est injuste !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...