mardi 7 juin 2011

Les russes et le 8e art

Le huitième art les amis c'est les arts médiatiques, et parmi eux on compte la photographie. Les russes en sont fous. Mon collègue Anton (vous allez finir par le connaitre très bien ce Anton) me disait avec dédain : "c'est la dernière tendance de faire des photos avec un de ces énormes appareils photos numériques". Moi qui ai toujours frimé avec mon gentil bridge, ici je suis une petite joueuse. J'avais bien repéré ces jeunes friqués qui passaient leurs après midi, un énorme appareil photo à la main, à prendre tout et n'importe quoi. Les objectifs je ne vous en parle même pas, la longueur d'un bras au moins (et à peu près le même prix). Et l'âge des photographes ? ça commence dès 12 ans mon capitaines. Je croyais que la folie s'arrêtait là. Mais pas du tout. Le week end dernier j'ai eu l'illustration finale : rendez vous au château peterhof. Ce château et son jardin, c'est un peu le Versailles russe. Enfin, c'est ce que Pierre le balèze, pardons Pierre le Grand, et ses successeurs ont eu en tête avant de se dire qu'on pouvait faire encore plus tape à l'œil que Versailles, et ils l'ont fait. Le jardin immense alterne parterres travaillés de fleurs, allées d'arbre et vrais forêt faussement naturelle, et surtout, des fontaines. Ces fontaines sont alimentées par la pression naturelle d'une eau captée à quelques kilomètres de là, dans les montagnes. Première chose qu'on remarque : quand on rentre on achète une place pour soi, et une pour l'appareil photo. Et c'est le même prix. "Une place pour moi, et pour mon pote Canon Powershot S3IS, non, il a pas la carte étudiant".
Puis nous sommes rentrés, moi, mon mari, mon bébé et mon appareil photo, et nous avons compris pourquoi on taxait tout ce qui pouvait shooter. Je vous ai pris une photo juste pour le plaisir

Devant chaque fontaine, je dis bien devant chaque fontaine, des dizaines de filles prennent la pauses. Sur ce cliché vous voyez trois filles mitrailler et ce n'est qu'un coté de la dite fontaine. Mais c'est pas tout, dans la foret, sur la petite plage, partout ! Et la pause, mais quelle pause ! Tête inclinée, regard de braise, bouche pulpeuse. On en oublierait presque qu'on est dans un jardin où des milliers de touristes passent et repassent. Et comme il est interdit de marcher sur les pelouses, les flics passaient leur temps à siffler pour faire sortir des couples qui se disaient que ce serait vachement bucolique de prendre une photo de madame dans la verte foret. Et oui, même la pelouse de la simili forêt sauvage est interdite de foulage. Le temps était superbe et on m'avait tellement vanté la beauté de ce patrimoine inestimable, que je me suis mise moi aussi en devoir d'immortaliser la sortie. On va le rentabiliser l'appareil photo chéri, hein ! Finalement quand il m'a dit qu'il avait plus de pile, j'en étais presque soulagée, et j'ai enfin commencé à profiter de mon après midi. Parce qu'à vouloir trop créer des souvenirs, on finit par ne plus faire que ça. Comme ces mariés qui passent l'après midi de leur mariage à poser pour le photographe. Moi je dis, une vraie photo souvenir, c'est pas celle qu'on va pouvoir exhiber fièrement pour dire que 1) on est vraiment canon, et 2) regarde le coin branché où j'ai été. Mais c'est le petit cliché un peu flou, où un des enfants fait la tronche parce qu'il vient de se faire piquer par une abeille, et où on dira vingt ans après "oui, je me souvient, il faisait super chaud et maman avait oublié les boissons".

Bon comme j'ai été moi aussi prise par la folie du photographe russe, je vous montre quelques clichés, histoire que vous soyez pas obligés de chercher sur google à quoi il ressemble ce château (et puis y a aussi une photo du triboullé, moi j'ai pas de petite copine sexy à mettre en valeur dans un décors de rêve, mais j'ai un petit bébé potelé)

 oui, ça pique les yeux hein les toits en plaqué or ! photo prise par cher et tendre.
 La fontaine d'Adam, celle devant laquelle les filles de la première photo prennent la pause.
 Heu... des fleurs, voilà, il y en a plein partout. Fallait bien que je vous en mette.
 La fontaine soleil. Ils avaient de l'imagination à l'époque
Et le triboullours dans l'effet brumeux du contre jour.

5 commentaires:

  1. J'adore ton histoire et c'est impressionnant ce truc de place pour l'appareil photo !!! Bref, j'ai pris la photo de la fontaine soleil pour le thème de la semaine ;).

    RépondreSupprimer
  2. merciiiiii !!! ça me va droit au coeur (que tu viennes fouiner parce que je me suis pas manifestée cette semaine) Ktycat on peut dire que tu te donnes pour le projet !!!

    RépondreSupprimer
  3. j'imagine le spectacle ^^ c'est je genre de truc pour lequel je pourrais rester des heures assise à regarder les allées et venues des gens, les poses, les vêtements... trop marrant !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est vrai que juste s'assoir et regarder ça tient du vrai spectacle :)

    RépondreSupprimer
  5. This іѕ a good tip especiallу to those nеω to thе blogosphere.

    Simple but very preciѕe info… Thank you for ѕhaгing this οne.

    A must гead article!

    my blοg ... www.Prweb.com/releases/silkn/sensepilreview/prweb10193901.htm

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...