lundi 18 juillet 2011

sortie entre mecs ou les russes et la fidélité

Un ami russe me disait "tu es folle de laisser ton mari seul en Russie, il ne sera entouré que de jolies filles". Après m'etre rendue compte que mon mari serait effectivement entouré de canon russe, j'ai compris pourquoi dans la bouche d'un homme russe, cela constituait une véritable menace. Ma cocotte, si ton mari est seul dans une pièce avec de la bombe labellisée "élevée en plein air", tu n'as aucune chance. Pour un russe c'est une évidence, une fatalité, le tragique destin de toute épouse soumise au marché de la concurrence.
Je faisais donc mes premiers pas dans ce pays peuplé de jeunes Barbies aussi belles qu'intelligentes (souvent, souvent), et comprenais peu à peu la faiblesse avouée, assumée et pardonnée de leurs compatriotes.

Dans un premier temps, je découvris par la bouche de mon mari, que dans une leçon le dimanche à l'église sur l'honnêteté, un homme avait déclaré que non on ne peut pas tout dire. Sa femme par exemple ne comprendrait jamais qu'il aime deux femmes en même temps. Soyons honnêtes, mais soyons aussi gentils avec nos épouses.
Dit comme ça, cela paraissait d'une telle évidence pour lui, que l'idée même qu'aimer une autre femme était déjà faire preuve de malhonnêteté envers les alliances de son mariage, ne lui avait pas effleuré l'esprit.

Quelques temps plus tard, alors que je regardais avec pitié les couples russes, le destin me rappela que désormais mon couple était lui aussi en Russie. Mon mari avait organisé une sortie "jeux de société" dans une boutique spécialisée. Nous devions y aller à quatre, lui, moi, un collègue français et un collègue russe. Étant arrivée plus tôt j'avais cuisiné pour notre petit groupe, mais ne me sentant pas d'humeur à jouer aux petits chevaux en russe (youpie!), je leur avait dit d'y aller sans moi. Le destin (toujours cet *%!@ de destin russe) leur fit rencontrer une porte close. Ils s'étaient trompés de date, point de monopoly party ce soir. Et voilà notre jeune ami russe qui leur propose d'aller finalement dans un bar qu'il connait bien et qui sert d'excellents cocktails. Le Takao, petit bar moche de la rue Nevsky que j'avais bien repéré, est une boîte de lap dance les amis. Parfaitement. Donc après m'avoir fait la conversation autour d'un repas que j'avais préparé pour eux, il amène mon mari dans une boîte de lap dance. Logique.

Mon époux s'est enquit de l'heure à laquelle les premières filles en soustifs commenceraient à se trémousser, a fini son verre (délicieux, un bon point quand même pour le Takao) et leur souhaita une bonne soirée. Le coté positif de cette histoire, c'est que le seul de ces trois messieurs qui a vraiment pris son pied ce soir là, c'est celui qui est partie avant le début du programme. Parce qu'il a été très séduisant en racontant, ingénu qu'il était, son histoire à son épouse (moi). Très, très séduisant.

Voilà, ici en Russie les femmes sont belles, les hommes sont lâches et les sorcières du logis n'en finissent pas de débiter des généralités racistes sur leur blog. Alors pour me racheter, je conclurais en vous disant que tous les hommes ne sont pas ainsi. Dmitry (ou Ivan le terrible, collègue ingénieur), montra outré son alliance quand Anton (encore lui !) proposa en rigolant de mettre un poster de femme nue dans notre open space. "Je suis mariée moi monsieur" déclara-t-il.
Peu de temps après, à ma question "ta femme est-elle la plus belle du monde ?"
Anton répondait :
"d'abord nous ne sommes pas mariés, ensuite je sais bien qu'elle est très quelconque"
et Dmitry :
"Oui bien sur, mais je n'ai que peu de mérite à le dire, regarde !" (en me tendant son portable contenant un cliché de sa femme)

(inutile de préciser que tous les deux étaient avec une ravissante compagne, typiquement canon à la manière des russes)

Je conclus en répondant à Anton
"Tu n'as pas de chance, Dmitry lui est avec la plus belle femme du monde, et pas toi"

Voilà, ici il y a des hommes comme Anton, et des hommes comme Dmitry.

8 commentaires:

  1. Mondieumondieumondieu!Je rajoute la Russie aux pays ou apriori la femme a suffisamment de droits pour être heureuse mais où la médiocrité des hommes en décide autrement.
    Martinique et Gadeloupe,dites bonjour à Russie.

    Bon sinon on peut être lesbienne en russie?

    RépondreSupprimer
  2. On peut être lesbienne, mais faut pas trop le montrer. L'homosexualité est considéré comme une maladie mentale à mettre pas très loin de la pédophilie.

    RépondreSupprimer
  3. Disons que la Russie fait encore partie de ces pays où on croit fort au prince charmant et où comme dans tous les contes de fées traditionnels, la magie finit avec le mariage. Tu as le droit d'être heureuse si tu acceptes ton rôle d'épouse (et la concurrence avec des Barbies qui va avec) et de mère (y compris pour ton mari, cet assisté de la vie courante). A chacun son rôle, à chacun ses stéréotypes. Et dès que tu sors de ce cadre de la famille idéale, ça peut être très très mal perçu.
    Il faut dire que le phénomène de la Barbie est souvent dû au manque d'hommes viables dans la société russe. Entre les alcooliques, les machos, les nationalistes, les drogués, les lâches, etc. les hommes bien partent comme des petits pains. Et moins il y a d'hommes viables, plus il y a des femmes prêtes à tout pour conquérir le peu qui reste et se caser à temps et en heure, suivre le fameux destin. La société russe souffre encore des carcans des traditions patriarcales et de la rigidité de la "morale" vieille de 100 ans. Et elle n'est pas prête à changer, d'après ce que je vois dans ton récit.

    RépondreSupprimer
  4. bon résumé. Prette à tout pour pécher LE mec... Qui du coup se comporte souvent comme un goujat. Mais y en a des biens.

    RépondreSupprimer
  5. ouais... bon, ben moi je crois que je vais rester célibat. au moins je risque pas d’être déçue, et puis avec Théo (mon PC) et ses copains Google et Facebook je ne me sens jamais seule... :)

    RépondreSupprimer
  6. Mais noooon, tu exagère Fabienne.Là je parle de la Russie, d'une différence culturelle qui me choque. On sait tous qu'en France les relations homme-femme sont parfaites !!!

    J'en profite pour rebondir sur le propos de dragy : personne ne les obligent à supporter un mari/copain odieux. Tu l'as toujours dit fabienne et j'adore ça : "Hé, je suis pas désespérée à ce point !" Donc si il y a ces comportements c'est aussi parce qu'elles les laissent faire. Si il y avait plus de fabienne, il y aurait moins d'Anton.

    (à propos d'Anton, il est très sympa, je le dis, dis et redis, il est juste parfois typiquement russe, et moi typiquement française, un jour il va faire googletranslate sur mon blog et il va se demandé où sont passés les délire du boulot)

    RépondreSupprimer
  7. Tr�s bien ce petit blog. Voil� un blog comme je les aime. Pourquoi ne suis-je pas tomb�e sur vous plus t�t. En tout cas continuez parce que c'est exactement les infos et le style d'articles que j'aime. En plus c'est joli et on voit que vous y mettez le coeur ! Bravo. femme russe

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment chouette article. J'adore ! Et en plus votre blog est super int�ressant. Je repasserai r�guli�rement , comptez sur moi. femme russe

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...