jeudi 3 novembre 2011

Occuper un enfant pendant 45 minutes de discours de sainte cène

Aujourd'hui je vous présente le résultat de mon interview de frère F. père de quatre enfants.

Un enfant ne peut pas écouter un discours sans rien faire pendant tout ce temps (et parfois on se demande si ce n'est pas aussi le cas des adultes). Il lui faut donc des occupations, pas de raison majeure de pleurer et pas raison majeure de sortir de la salle.


Une occupation


Un album à regarder, des coloriages, un jeu... Bref cela dépend de son âge, nous verrons ça plus en profondeur dans un prochain article. (Note de frère F. : éviter les jeux qui font du bruit, haha !)


Pas de raison majeure de pleurer


La faim rentre dans le top 3 des raisons de chouiner. On y rajoute la douleur (plus rare) et la soif. Il est évident qu'on évitera d'infliger une réunion à un enfant malade. Mais plus prosaïquement, le kit de survie de la maman (et du papa) qui veut écouter tranquille les discours contient de la nourriture et de l'eau (un enfant qui a la bouche pleine, a plus de mal à brailler, sioux comme technique !). Si il a une tétine et un doudou, amenez-le !


Pas de raison majeure de sortir


Ah ah ! C'est là que le grand pédagogue a sorti son atout majeur. Ne marche que chez les enfants qui comprennent un minimum ce qu'on leur raconte. Voici la technique que m'a livré mon cher interviewé : Quand un enfant est vraiment intenable, agité, et qu'on est réduit à sortir avec lui, amenons-le dans une salle où les hauts parleurs fonctionnent (on peut donc quelque part continuer à écouter nous même) et... l'installer sur une pile de chaise : il n'a strictement RIEN à faire. Il va rapidement comprendre qu'il s'ennuie peut être comme un rat mort dans la salle de culte, mais que dehors c'est pas mieux. Bref, le truc à éviter c'est de le laisser gambader. Sinon le dimanche prochain il aura compris que dès qu'il veut aller jouer dehors il doit se mettre à pleurer, et vous mettre suffisamment la honte pour que vous le sortiez.

Voilà, je vais me faire mon premier kit de survie (et je ferai une belle photo et tout et tout pour vous montrer comme je suis les conseils que je prodigue). Parce que ce qu'il faut que vous sachiez, c'est que si je me lance dans ce sujet, c'est pas parce que je suis une mère super calée, mais plutôt que je suis désespérée.

Enfin, en conclusion, je dirais à Nicoz, que le premier principe à intégrer c'est qu'il faut surtout ne pas avoir honte, j'ai déjà vu une maman courir après son gamin jusque sur l'estrade (et un papa aussi une fois, à la réflexion).

6 commentaires:

  1. Le truc de la chaise haute je dois avouer que je trouve ca méchant ! Mon avis, qui n'engage que moi, c'est que 1h a rien glander et a rien comprendre a ce que le mec raconte ce n'est pas possible avant un certain age, donc l'emmener courir 5 minutes pour qu'il se défoule je trouve ca normal. Deja moi en tant qu'adulte parfois je tenais pas le coup alors un gosse de 4 ans ... je demanderais pas a mon enfant de faire quelque chose que je n'arrive meme pas toujours a faire moi meme ;)

    RépondreSupprimer
  2. effectivement, si ton enfant n'a rien d'autre à faire que d'écouter les discours, c'est méchant. Si en revanche il a une occupation adaptée, en dehors d'une pause pipi, je veux lui faire comprendre qu'il n'a pas le choix.
    Cela dit, dimanche dernier j'ai commencé mon plan d'attaque et la conclusion c'est que les occupations ne l’intéressaient pas assez. Bref, je suis sortie en alternant avec mon mari, et il a gambadé joyeusement. Mais je vais finir par trouver les jouer qu'il faut ^^ et là... Niark niark niark !

    RépondreSupprimer
  3. Super!!! Merci du billet car grace à ça ce matin
    j'y suis allée (avec Mina) bien fournie: gateaux, eau, cailler à dessin, livre Martine (grrrr elle adore ça!)

    :D

    RépondreSupprimer
  4. Les enfants courir sur l'estrade... Mais Jésus n'a t il pas dit "Laissez les enfants venir à moi" si ma mémoire est bonne?

    Je ne vais pas à la messe ni plus au temple mais dans les mariages ou autres baptêmes, si ils veulent s'approcher pour voir de plus près ceusses qui causent, JE LES LAISSE. Et en général les gens d'église sont plutôt bienveillants.

    RépondreSupprimer
  5. cool Nicoz ! Parce que moi ça a pas marché du tout :( (il a mis des miettes partout, et a voulu parler avec tout le monde jusqu'à ce qu'on sorte XD)

    ahhh MarieToune, je comprends ta stupéfaction devant cette discussion. Mais il faut comprendre ça d'un point de vue autre : c'est comme si tu allais à une conférence. 1) tu as envie d'écouter, 2) personne te fera de gros yeux si ton enfant déambule dans les allées mais ça perturbera aussi l'attention des autres auditeurs.

    C'est un peu différent d'un baptême ou mariage où c'est plus une fête qu'autre chose. Donc oui il y a la bienveillance, mais il y a aussi la bienséance... Mais le jour où une vieille chouette me dira un truc sur la distraction que représente mon fils, je repenserai à toi et lui resortirai cette parole d'évangile ^^ "Jésus a dit : laissez venir à moi les petits enfants"

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...