samedi 31 mars 2012

Gérer un enfant pendant la sainte cène, la suite

Il y a eu une grande tragédie dans ma vie récemment : J'ai perdu ma Fabienne pour cause de déménagement (mon déménagement). Rappelez-vous, la Fabienne, l'arme ultime pendant la Sainte Cène. Bref, dimanche dernier c'était horrible, j'avais en plus oublié le sac avec les trucs pour l'occuper. Donc j'ai complètement assumé ma bêtise : je suis sortie. Et ça a été en quelque sorte une bénédiction, ma mère qui était là et qui a vu comme je me débrouillais comme une chef, m'a prêté un livre qu'on lui avait donné quand elle se trouvait elle aussi dans les affres de la maternité.

Je l'avais entre les mains, ce petit tas de feuilles, photocopies de pages dactylographiées : données dans les années 90, probablement imprimées dans les années 80, voir 70, c'était le temps où les manuels étaient entièrement tapés à la machine à écrire avec ces dessins quitchouilles de mamans avec leurs bébés ou des photos qu'on qualifierait aujourd'hui de vintage.

Bref, j'avais entre les mains ce trésor qui a illuminé ma journée : La valeur d'un enfant. Les premiers chapitres ne disaient pas comment faire pour faire de vos enfants de petits détails de votre vie, gentiment assis à côté de vous pendant les réunions. Ils disaient : Vos enfants sont de précieux fils et filles de notre Père Céleste, votre devoir est de les aimer et de les éduquer.
Le fait que je sorte de la salle parce que mon fils est vraiment intenable ce jour là est vu sous une toute autre perspective : c'est une occasion pour moi de l'enseigner. Je ne sorts pas pour éviter aux autres le désagrément des cavalcades et des babillages, mais pour expliquer que la Sainte Cène est un moment où on doit parler à voix basse, rester dans le rang, etc. Ça a été une expérience géniale, j'ai vu mon fils d'une toute autre manière, j'ai ressenti un regain d'amour pour cet enfant qui m'était confié et dont j'étais responsable (je l'aime, hein ! Mais c'est vrai que j'étais un peu démotivée). Bref, prochain article, je vous parlerai sans doute du contenu pratique de ce livre, qui lui aussi était très cool.





Ces deux dernières semaines c'était aussi un peu mon baptême du feu : Seule avec mon fils et mon neveu parfois. C'est bon, je suis mère au foyer et honnêtement, je fais pas la fière.

2 commentaires:

  1. je ne lis que maintenant les deux liens que tu as laissés en comm sur mon blog (ben oui je suis overbookée à la maison!!:))et me rends compte que je l'ai ce livre! Marrant non?! C'est ma mère qui me l'a donné aussi et je vois exactement ce que tu veux dire avec les dessins 'vintage' !!! En tout cas c'est un trésor ce livret d'accord avec toi et je l'ai même envoyé à une amie car je l'avais en double...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol, bon ok, on a toutes les mêmes mamans !!!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...