mardi 15 mai 2012

Je suis pauvre... mais je suis riche


Il y a un principe que j'ai entendu dans j'étais ado et qu'on m'a enseigné dans ma religion : Mettre de l'argent de côté et dépenser selon ses moyens, éviter les dettes. Deux exceptions faites : maison et voiture. Curieux principe n'est ce pas ? Pourquoi une religion enseignerait à ses membres de quelle manière elle devait gérer son argent ?

Je vous le dit tout de suite, les mormons gèrent leur argent comme ils l'entendent, j'en connais des surendettés, des millionnaires, des miséreux, des normaux. Mais j'ai rencontré pas mal de petites fourmis.

On parle pas d'argent en France. Jamais. C'est vulgaire. Je vais vous parler d'argent, parce que ça me fatigue d'entendre des gens dire qu'ils sont pauvres, et que Hollande va les aider.

Je vais éviter les détails, simplement aller au résultat. Au début de notre mariage, toutes aides comprises, et job d'été, on vivait avec 600 euros par mois pour deux personnes. Ensuite ça a varié après la naissance de notre fils. Au mieux avec 1200 euros pour trois personnes (miracle des bourses), au pire 400 euros par mois pour trois personnes (et cela pendant sept mois d'affilé). Je rappelle le seuil de pauvreté : 700 euros par mois et par personnes. Là on était à 133 euros par personnes. Heureusement qu'avant, même en étant toujours en dessous de ce fameux seuil, on économisait comme des écureuils.

Voilà, donc j'ai le droit de dire : Je suis pauvre. Et Hollande ne m'aidera pas, parce que j'ai pas besoin de lui.

Maintenant mon mari gagne 1600 euros net, toujours 150 euros de l'état pour notre petit garçon, j'ai pas l'impression d'être plus riche qu'à l'époque joyeuse des débuts de notre parentalités puisqu'on a troqué notre trois pièce Nantais pour un deux pièce Vitrollais bien plus chère et pas plus beau.

Alors je vous fait le budget :

Nourriture : 30 euros par semaine
Couche : 7 euros par semaine
Loyer : 750 euros par mois (je vais pas pleurer, les parisiens me tueraient)
Essence : 50 euros par mois
Extra : 20 euros par mois
Dîme : 160 euros par mois
Eau/Électricité : 50 euros par mois
Téléphone/internet : 35 euros par mois
Téléphones portables : 4 euros par mois (avant on avait pas de forfait et on s'en passait très bien)
Aide pour ma sœur qui est étudiante : 200 euros

Dépense : 1400 euros par mois
Reste : 300 euros

Combien d'entre vous ont encore 300 euros à la fin du mois sur le compte ? Oui, je sais, je suis méchante, mais ça m’énerve d'entendre des français dire qu'ils sont pauvres. Je crois que mon voyage en Russie m'a encore plus ouvert les yeux sur le mensonge du "français pauvre". On n'est pas pauvre, on est très très riche.

(le mois dernier, super coup de folie : J'ai pris l'avion avec mon fils pour aller au baptême d'une amie. Donc 200 euros en moins pour le voyage)
Merci à Emmaüs qui nous a entièrement meublé pour 500 euros
Merci à mes beau-parents pour l'aide du déménagement, qui payent l'assurance et nous prêtent la voiture.
Merci à tous ceux qui nous ont donné des vêtements de bébé, des meubles à Nantes. Il y a même eu des gens qui nous ont donné des pommes et du lait tellement on devait leur faire pitié. Ça m'a fait tout bizarre parce que je ne me sentais pas pauvre du tout.
J'ai pas de smart-phone, j'ai pas de super fringues, j'ai pas une super coupe de cheveux et une super couleur, un super PC, des super jouets tous neufs pour mon fils qui clignotent et font de la musique, j'ai pas une jolie maison toute décorée, je mange de la viande qu'une fois par semaine*, pendant trois ans j'ai été sans voiture. Et je suis riche.

On consomme trop, trop de nouveauté, trop de viande, trop de bouffe surtransformée, on habite loin de nos lieux de travail, on dédaigne les transports en commun. Je ne parle même pas de l'aspect financier.

Saviez-vous que manger de la viande comme un français moyen vous fait autant produire de CO2 qu'un possesseur de 4x4 ? Que vos fringues achetés tous les ans au H&M du coin, non content d'être fabriqués au Bangladesh, avec du coton OGM qui a ruiné des agriculteurs indiens, finira dans une décharge à ciel ouvert dans moins de deux ans? Qu'on n'aura plus d'uranium bien avant de ne plus avoir de pétrole alors que l'immense majorité de notre électricité est produite par le nucléaire en France ? Savez-vous que nos déchets finissent au mieux brulés dans des incinérateurs, au pire enterrés sous des collines.

La solidarité elle vient déjà massivement de l'état, mais elle devrait plus venir des amis et de la famille. J'ai été tellement heureuse de donner un meuble à une amie qui est comme moi (étudiante, mari étudiant et petit garçon), et lui dire "ça vient de telle famille qui nous l'avait offert à la naissance du notre".

Bref, je n'attend rien d'Hollande. Rien du tout. Et ceux qui disent que le gouvernement les aidera à vivre mieux ne seront jamais rassasiés. Nous sommes un peuple riche, prospère et envieux. Voilà le message que je voulais donner à ceux qui craignent pour la crise. Voilà la réponse à Benjamin, qui me demandait éberlué après avoir vu un reportage sur les mormons "Quoi ? Mais tu payes la dîme ! Mais comment tu fais ?" En écrivant cet article je me suis rendu compte qu'il nous restait tellement d'argent à la fin du mois qu'on allait certainement pouvoir payer mon permis cash si on attendait un peu. Je crois qu'on va fêter ça au cinéma.

Et comme on dit il y a des gens qui sont tellement pauvres, qu'ils n'ont que de l'argent...

Et pour ceux que ça intéresse, un article sur la façon dont l'Utah, état quasi-mormon des USA, montre actuellement un taux de croissance de 3,5%, étant ainsi le deuxième état du pays en terme de croissance économique, avec des gens qui ne fument pas, ne boivent pas, donc ne consommant pas assez aux yeux des économistes.


*et au passage pour ceux qui traitent les végétariens de cinglés, malgré une fausse couche qui s'est fini aux urgences pour hémorragie massive les analyses ont montré que je n'avais même pas besoin de transfusion. Le personnel soignant était agréablement surpris. Mais bon, la viande c'est à cause de nos cours de développement durable avec mon mari. La majorité des mormons mangent beaucoup de viande, comme tout le monde.

22 commentaires:

  1. Amen :)
    Je comprend ton coup de gueule, et je te remercie d'exprimer ce que je pense et ai du mal à dire :D
    Et je crois vraiment que le principe de la dime aide beaucoup à comprendre que l'argent n'est pas le plus important dans la vie :)

    Et franchement, il y a peu de chose qui soit plus énervantes (pour moi) qu'un enfant qui joue avec des trucs "qui clignotent et font de la musique" :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amen pour la dîme. C'est une des bénédictions que les gens ne voient pas.

      Supprimer
  2. Bonjour, tu vois, ces temps-ci je te suis assidument.
    En effet, vous êtes très très économes. Nous aussi en ce moment nous ne roulons pas sur l'or... Loin de là. Mais nous avons une maison, des animaux, deux voitures et donc déjà beaucoup plus de frais de fonctionnement. Et malheureusement nous ne pouvons pas faire autrement qu'avoir ces deux voitures. Mais elles sont vieilles et sont quasi totalement entretenues par mon homme. Ouf
    Bref, je suis d'accord avec toi, on oublie trop souvent que nous sommes parmi les plus riches du monde... Je trouve ça indécent. Je ne suis pas comme toi. Je ne mets pas du tout d'argent de côté pour l'instant mais je n'ai aucune dette hormi la maison. J'hallucine quand on me demande pourquoi je n'ai pas acheté tel truc en 10 fois sans frais. Nous n'achetons que cash (et peu, on recycle, on cherche sur leboncoin, on repeint...). Toute petite ma fille a tâché chez une amie, le coussin de leur canapé qu'ils n'avaients pas encore fini de payer... (fuite de couche. Heureusement c'est parti !) mais je ne comprenais pas ce comportement. Tu peux attendre ton canapé 10 mois de plus et au moins, hop, il est à toi et voilà. Je crois aussi qu'on se crée beaucoup de besoins... Moi, je n'ai pas une "salle à manger"' avec des chaises assorties, mon canapé est bien vieux, par contre j'aime les vacances et recevoir des amis et aller les voir. Donc, ça, ça fini par coûter un peu de sous.
    Ton budget de 30€ de nourriture par semaine me laisse rêveuse... Je ne vois pas comment y parvenir car même les légumes sont bien chers. Et pourtant moi non plus je ne mange que peu de viande.
    Enfin, je trouve que nous ne sommes pas suffisamment conscients de combien nous sommes riches de tout ce que nous propose notre société : prise en charge de nos frais médicaux, écoles, bibliothèques...
    Mais plus on en a, plus on en veut... c'est ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as complètement raison.

      Et pour les 30€ par semaine c'est presque un jeu pour mon mari -_-" il adore faire rentrer tout dans son budget, mais si tu veux la réponse de comment on fait... On a aucune fantaisie dans notre bouffe, et ça par contre je trouve pas ça très rigolo. Donc c'est pas un bon point. On a nos deux kilos de pâte par semaine (ou de riz, ou de couscous, ou de patate), nos légumes, notre yahourt du dessert et nos pommes. Mais je te jure ça, c'est un des trucs que je veux changer, j'en ai marre de manger comme une étudiante, c'est ma faute, je ne sais pas cuisiner :(

      Supprimer
  3. ok... oui, chez nous c'est un peu plus fun. Et la cuisine ce n'est pas si dur. Ma puce m'aide souvent et les grands sont à présent capables de nous cuisiner des repas complets.
    J'avoue que je fais souvent appel à Marmiton. Je regarde mon frigo et je cherche une recette pour tel ou tel légume... Hier soir, avec la puce, on a cuisiné un pain d'épinard et, miracle, mon homme a adoré!
    Par contre, on est comme vous niveau dessert, peu de variété. Je déteste les salopris toutes faites alors simple la semaine et le w-end j'essaie de faire des gateaux, des crêpes, des trucs "légers" quoi ;-)
    La nourriture c'est un des plaisirs de la vie! ne le négligeons pas!

    RépondreSupprimer
  4. Merci Floriane!

    Je suis parfois exaspérée d'entendre les gens se plaindre de leurs revenus, du coût de la vie...

    Ici, on vit à Paris avec 100e pour deux, APL comprise, avec :
    -loyer: 605e/mois (pour 13m² youhou)
    -bouffe: 100e/mois (que des légumes, fruits frais et produits de base, pas de viande ni poisson)
    - entre 40 et 50 de frais annexes/mois
    - électricité: 10e /mois

    Alors en effet, on fait tout à pieds ou à vélo, on se coupe les cheveux nous-mêmes, on achète pas de produits de beauté/cosmétiques, on s'achète des vêtements peut-être 2 fois par an chez Emmaüs... etc.
    Et on est très heureux! On est heureux d'être en vie et de pouvoir profiter de plaisirs gratuits comme un beau soleil, un fou-rire ou un livre offert.

    Un couple d'amis étudiants et parents d'un petit garçon de 18mois vivent avec 1000e /mois pour 3, sur les mêmes principes.

    Les possessions matérielles aliènent les gens, ils ne seront jamais satisfait, alors que la vraie richesse de la vie est ailleurs.
    Le problème n'est pas la valeur du SMIC, mais le fait que 90% des gens en France ne sont pas heureux et essayent de combler ça avec de l'argent et des choses matérielles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le problème n'est pas la valeur du SMIC, mais le fait que 90% des gens en France ne sont pas heureux et essayent de combler ça avec de l'argent et des choses matérielles."

      J'avais pas vu ça comme ça, mais tu as tellement raison...

      Supprimer
  5. J'en ai parlé à plusieurs personnes, et visiblement ca fait ca à presque tous les gens que je connais. Quand on passe d'un revenu etudiant ( allez 400 euros dans les mois quand on a passé tous ses week ends a bosser), à un salaire... On ne sait trop que faire de l'argent qui reste.

    La réponse réside dans deux secrets :
    1/ les impots ( 100€/mois sur le revenu, locaux : 30/m à nantes 60/m à paris )
    2/ les vacances
    le reste étant les divers emprunts : études, voitures, maison.

    Nous profitons de notre situation immobilière actuelle pour mettre une année de remboursement d'emprunt étudiant de coté, et vivons très confortablement.

    Le gros danger des trucs " par mois", c'est que ca met un gros flou dans la compta et on arrive plus vite à découvert sans comprendre pourquoi. Quand on refait le calcul par an : abonnement à 30€/mois : bim 350e par an. Ceux qui râlent n'ont peut etre pas vu que leur facture téléphone des années 90 a tellement grossi qu'elle correspond maintenant à un budget vacances.
    L'autre truc aussi c'est que certains prix des vacances en France ont vraiment augmenté ( ski, hotellerie, essence et autoroutes etc), et que les trucs "par mois" sont devenus courants. Donc ce ressenti de pauvreté vient aussi surement du fait des vacances que les gens n'arrivent plus à se payer en bossant toujours autant.

    Evguéni

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressant cette approche "par mois" qui biaise le calcul. Ton analyse est assez bonne en fait.

      Lol, les anciens étudiants qui savent pas quoi faire de tout ce fric. ça doit te faire bizarre à toi aussi ^^ (je me souviens de tes cours particuliers qui payaient les intérêts...)

      Supprimer
  6. Coucou à toi :)
    Merci pour cet article passionnant une fois de plus...

    Je suis un peu dans la même vision (sauf que je n'ai jamais fait mon budget de toute ma vie, et pourtant au commencement, nous n'avions RIEN, mais alors RIEN ;) )

    Une pensée affectueuse à Nantes, que j'ai du quitter moi aussi, le coeur gros!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey ! Si ça se faut, on était voisin :)
      J'ai du mal à budgeter aussi. Remarque, comme tu dis, quand on a rien, pas besoin de bugeter quoi que ce soit, O à dépenser ça fait 0 de budget. Facile :))

      Supprimer
  7. J'étais sur St Herblain, très précisement... Que j'ai quitté trop tôt, snif. Nantes me manque, mais c'est ainsi!! Nouveau départ, nouvelle vie.

    A l'heure actuelle où, Grâce à Dieu, notre compte est au-dessus du rouge, nous sommes toujours dans l'impossibilité mental de budgeter quoique ce soit lol.

    Mais comme vous, pas de crédits... on dépense ce que l'on a, et pas plus ;)
    question de bon sens... (par contre, je compte voiture et logement dedans... pas de crédit, pas d'exception.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erf, non, j'étais dans Nantes. Wahou ! Même pour la maison ça va pas être tout de suite alors ! Mais face à l'endettement, ce comportement est certainement des plus sains.

      Supprimer
  8. Très intéressant tout ça ! Ça fait réfléchir.

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet article très intéressant.
    J'ai juste deux questions, si tu me pertmets:
    - est-ce que vous faites garder votre fils, et si oui, comment (car je ne le voit pas dans le budget),
    - je suis bluffée du budget courses, est-ce que tout rentre dedans, y compris la lessive, le liquide vaisselle, etc...?

    Je suis en congé parental en ce moment, et je tiens les cordons de la bourse pour la nourriture justement. Nous sommes 4, et j'ai beaucoup de mal à être en dessous de 300 euros par mois. Nous mangeons effectivement de la viande ou du poisson 1 fois par jour, mais j'achète le plus souvent en promo, ou du porc, ou des bas morceaux.
    Si tu as des astuces, je suis preneuse!

    Au passage, félicitation pour ton blog, j'aime beaucoup ton style d'écriture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je suis mère au foyer. Donc pas de frais encore (mais je compte le mettre à la crèche quelques heures par semaine).

      Notre exemple est extrême, comme je le disais à Yasmine, on mange comme des étudiants, gruyère dans les pâtes et mono-légume pour se donner bonne conscience. Je suis une horrible cuisinière, quand je fais une quiche c'est que c'est la fête et on mange des pâtes carbo pour les anniversaires. C'est pas marrant, du coup je vais éviter de te donner des conseils sinon ils vont râler chez toi :)

      En plus je viens de passer sur ton blog, vu tes talents ce serait une pitié d'arrêter de cuisiner pour économiser 100 euros par mois.

      Bref, le budget bouffe, y a pas de quoi être fière.

      Tiens, tu veux que je te fasse peur, les repas d'hier :
      Matin : Pain + confiture
      Midi : Salade sur son lit de salade(avec du vinaigre balsamique, youhou), pâtes + oeuf sur le plat + branche de brocolis bouilli(avec beurre et sel, youhou encore), Yahourt nature au sucre
      Gouter : Yahourt + Banane
      Soir : soupe en sachet et pain, Pomme
      Et en picorage : Une tablette de chocolat premier prix

      Et demain notre légume ce sera brocoli et si je suis en grande forme je ferai frire des oignons avec :D

      Bref, bouffe, mauvais exemple :(

      Supprimer
  10. Je viens de me dire, ok ok, on peut vivre de façon économe... mais bon, quand même, difficile de dire qu'il est possible de vivre avec qqs centaines d'euros par mois. Quand on est étudiant, on a des tarifs réduites sur énormément de choses et beaucoup de choses sont quasi gratuites. Un repas au resto U, la mutuelle, les chambres étudiantes... bref, on n'est pas à la même enseigne qu'après...
    Et après, même en étant économe, on ne s'en sort pas avec peu d'argent. La vie est si chère. La nourriture est devenue si chère.
    Je viens de lire ceci et justement, il y a le budget.
    http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/05/22/liliane-62-ans-634-euros-par-mois-retraitee-au-bout-du-rouleau-231846

    RépondreSupprimer
  11. J'avais lu cet article aussi et je suis d'accord : la vie est chère, certains n'ont plus de marge de manoeuvre. Je pense aux frais de santé par exemple. Mais la première chose à faire c'est être solidaire avec nos amis et notre famille. C'est ça la richesse !

    (et c'est vrai, quand on est étudiant on paye moins cher les transports, la sécu etc.)

    RépondreSupprimer
  12. Aaaah, voilà un article qui me fait bien plaisir ! Tu y défends même les végétariens. Viens, je te fais des bisous.
    Après, bon, effectivement, on a souvent tendance à gaspiller notre thune. Et chacun a des besoins différents. Par exemple, moi, j'ai un super ordi pour mon boulot. Parce que sans lui, je peux pas utiliser mes logiciels, sinon. Mais bon, j'ai pas d'enfant à charge. Ni de voiture. J'imagine que ça équilibre.

    Mais si certains se prétendent pauvres alors qu'ils ne le sont pas, d'autres le sont réellement, en France. Pour ceux-là, moi j'aimerais d'un gouvernement qui prend aux riches pour donner aux pauvres. Quand on voit que des gens ont de l'argent à ne plus savoir quoi en faire quand d'autres vivent dans des 5m² (dire que moi j'ai vécu dans un 9m² pendant un an et que ça a grandement favorisé un sentiment de solitude et d'enfermement), ou dans la rue, aussi, je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est pas normal.

    Hollande ne changera pas cette injustice. Et il ne permettra pas à ceux qui ont un iPhone 4 d'en changer pour un 5. Mais j'aurais aimé qu'il permette à des gens de vivre dans la dignité et le confort minimum. C'est à dire toit standard (soit minimum 9m² selon la loi) -santé-nourriture-hygiène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les situations extrêmes qui sont dramatiques (tu cites les sans abris), c'est vrai qu'il y a des choses à faire, mais la situation est particulièrement complexe. Ceux qui sortent de la rue soulignent que le plus gros obstacle, c'est la bureaucratie bizarrement :(

      Mais c'est vrai que quand tu prends par exemple les retraités pauvres, il y a vraiment des choses à faire.

      Supprimer
  13. eh bien tu es remontée dans ce message!! :) d'accord avec toi, on ne doit pas compter sur l'état pour nous aider ou pour être plus "riche" si on entend que être riche c'est avoir bcp d'argent. D'accord qu'on peut être pauvre avec bcp d'argent et riche avec très peu. Nous avons plus d'argent mon mari et moi maintenant que nous en avons moins (un salaire en moins) car nous avons appris à mieux consommer et à ne pas se laisser avoir par la société de consommation. Et on essaye de l'apprendre à nos enfants - pas toujours facile quand belle-mamie ne fonctionne pas pareil:)...-
    Et puis je vais te faire rager si je te dis qu'on paye 210€ de loyer... Ca mis a part, tu as raison, parler d'argent en France c'est tabou, je sais pas trop pourquoi.... Finalement il y a bcp de choses tabou que tu portes au grand jour! et c'est tant mieux:)

    Merci pour cet article qui ouvre les yeux, mais finalement, on ne peut comprendre que quand on est passé par là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis, tant qu'on l'a pas vécu, on se rend pas compte à quel point on dépense n'importe comment...

      Oui, 210€... Je vais pas te tuer ^^ (j'ai plus envie de m'enfuir de cette région pourrie et chère en fait)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...