mercredi 3 octobre 2012

Je n'irais pas me faire dépister...

"Y a-t-il eu dans votre famille des cancers ? Avez-vous des antécédents"

Cette question, on me la pose à chaque fois que je rencontre un nouveau médecin. Au début j'ai essayé de donner la liste exacte. Mais je m'y perdais, parce que voyez-vous, chez nous, quasiment tout le monde a fait un cancer du sein. Et si c'est un rebelle, il a fait un cancer d'autre chose. Mais pour résumer, je ne connais pas un seul de mes ascendantes qui n'ait pas fait de cancer du sein après les 50 ans (sauf la rebelle, je vous disais, qui s'est contentée d'un truc aux viscères puis d'un autre aux poumons) et ce jusqu'à mes arrières grand-mères.

Et le plus rigolo ? J'ai même mon arrière grand père qui nous parlait de son "cancerrrr dou néné" (roulez les R s'il vous plait, c'était ce genre de personne âgée).

Oui, j'ai des antécédents. D'ailleurs quand je donne tous les mois à l'asso pour la recherche et l'accompagnement du cancer du sein, j'ai pas l'impression d'être philanthrope, juste d'investir pour mon futur.


Et pourtant... Je n'irais pas me faire mammographier tous les deux ans. Ni maintenant, ni quand j'aurais cinquante ans.


Je vais vous éviter ma version de l'histoire. Je suis pas douée pour argumenter. Je vous cite juste ce que UFC-que choisir a publié sur le dépistage systématique du cancer du sein :


● Non détectée, toute anomalie se développe et aboutit inexorablement à la mort.
Faux. Certains cancers n’évoluent pas, voire régressent. D’autres évoluent si lentement qu’ils n’auront pas de conséquence sur la vie de la femme qui en est porteuse.

● Le taux de mortalité par cancer du sein est réduit de 30 % chez les femmes qui participent au dépistage organisé.
Faux. Le chiffre annoncé de 30 % de réduction de la mortalité par cancer du sein (0,1 % en chiffre absolu) a été fortement revu à la baisse par un groupe de chercheurs indépendants en 1999. Cette réduction serait de 0,05 % en chiffre absolu.

● Le dépistage organisé entraîne moins de traitements lourds chez les femmes dépistées.
Faux. Plusieurs études ont montré, au contraire, un taux de 20 % de mastectomies (ablations du sein) chez les femmes dépistées.

● Parmi les premiers à avoir œuvré pour le dépistage organisé, les Anglais envisagent de revoir toute l’information donnée aux femmes. En France, silence radio.
Vrai. Les autorités sanitaires anglaises ont décidé de remettre à plat toutes les données sur le dépistage du cancer du sein. À l’inverse, l’évolution des connaissances et la remise en cause du dépistage qui en découle ont très peu d’échos en France.

Et si vous voulez approfondir, si vous n'êtes pas convaincu, filez chez expertise citoyenne.

Edit :

La prévention ne passe pas que par le dépistage. Saviez-vous que les actions suivantes réduisent votre risque de d'avoir un cancer du sein ?

-Allaiter (Check)
-Avoir son premier enfant avant 30 ans (Check)
-Éviter la pilule et les traitements hormonaux de la ménaupose (Check)
-Ne pas boire d'alcool (Check)
-Ne pas fumer (wé, je continue, Check)

 L'obésité est aussi un facteur. Mais, vous savez que c'est presque contre ma religion de dire qu'il faut faire un régime. Alors bon...

On va faire comme la campagne pour le dépistage : Parlez-en aux femmes que vous aimez :)

7 commentaires:

  1. Merci, ma sorcière bien-aimée!!
    J'aime ce que tu dis ;)

    Et j'aime ton blog et sa nouvelle robe!!

    RépondreSupprimer
  2. Pareil je le ferais pas, deja parce que ca fait mal, et parce que ce depistage te fais bouffer plus de radioactivite, et troisiemement parce que mon corps me fera savoir si je l'ai, et comment le faire partir ( non j'ai bien toute ma tete, et oui c'est vrai que j'ai deja tester : les douleurs mam
    maires avec une grosse boule, je trouve la cause emotionnelle et ca disparait ! ) allez petit indice : mammaire : ma mere.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD ma mère... J'avoue.

      J'avais entendu parler de la théorie sur la cause psychologique. En fait dans le cas de ma grand-mère, le diagnostique a été fait à un moment où la relation avec sa mère a pris un tournant très négatif. Après, le diagnostique ne correspond pas au début de la tumeur, mais du début de son évolution si on est suivi de près... Mais bon, cette histoire me pousse à penser que c'est peut être possible.

      Supprimer
  3. L'obsession sur le dépistage du cancer du sein est juste l'occasion de placarder des poitrines nues en toute bonne conscience en faisant croire qu'on fait le maximum alors qu'il y a dix fois plus de services pour le cancer de la prostate que pour le cancer du sein à Paris. (en clair on préfère soigner des hommes de 75 ans qui ont un très faible taux de mortalité que les femmes de 50 ans avec un beaucoup plus grand taux de mortalité)

    RépondreSupprimer
  4. Ben moi je suis allée faire une mammo de dépistage il y a quelques mois. Comme c'était la première fois, je n'étais pas très à l'aise. Quand j'ai demandé si ça allait faire mal, histoire de lui montrer qu'il fallait y aller mollo, elle m'a demandé si j'avais déjà accouché... ne voyant pas le rapport, je lui répond quand même que non, et là, elle me dit d'une ton légèrement méprisant : "ah oui, donc vous ne savez pas ce que c'est de souffrir."
    J'avoue que j'ai hésité à lui raconter mon enfance (que tu as évoquée dans un de tes précédents messages), mais j'ai été tellement choquée que j'ai préféré ne rien dire...
    J'ai du revenir quelques jours plus tard, parce que les clichés n'étaient pas assez nets (tu m'étonnes, j'étais tellement mal que je n'arrivais pas à prendre la bonne pause). En la voyant j'ai commencer par refuser d'y aller avec elle, mais elle m'a dit qu'elle ne se rappelait pas ce qui s'était passé mais qu'elle voulait s'excuser. La voyant sincère c'est bien volontiers que je lui ai pardonné, mais j'avoue que ça m'a un peu refroidie.
    Quelques semaines après j'ai reçu un test de dépistage du cancer du colon, mais là, j'ai dit stop! Je ne consentirai à fouiller dans mes excréments que s'il y a une vraie bonne raison!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. o_O mais c'est quoi cette argument ?!? Elle est malade cette femme. Si elle s'est sincèrement excusée c'est déjà ça, mais bon...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...