mercredi 17 octobre 2012

L'affaire des tournantes de Créteil

Ça me déprime rien que d'y penser. Mais allons-y (après je vous jure, le prochain billet sera sur un sujet plus rigolo).

Recette pour une tournante tout ce qu'il y a de plus normal :

-Plusieurs racailles convaincues que la vie c'est comme dans les porno
-Une fille
-Menace de représailles sur la famille si elle parle
-Menace de représailles si elle ne revient pas
-L'argument "elle est consentante", "d'ailleurs elle est revenu".

Voilà, vous avez ce qu'on retrouve dans quasiment toutes les affaires et les gens s'étonnent. Ça fait plus de dix ans qu'on sait comment ça se passe. Parfois la fille est la petite amie d'un des agresseurs, parfois c'est juste une fille qu'on croise dans la rue une fois et qu'on fera revenir indéfiniment.

Et je peux vous dire que ce phénomène est courant. Pourquoi ? Une fois ma sœur a entendu une dizaine de mecs préparer un viol collectif quand elle prenait le bus. Ils étaient tellement sûr que c'était normal qu'ils n'ont même pas pris la peine de se planquer pour en parler. Une grosse cité bien crade ? Marseille nord ? Non, Colomiers, petite ville de 30.000 habitants. Et qu'a fait ma sœur à l'époque, qu'aurait-elle pu faire ? Elle ne connaissait pas les personnes. Elle aurait été incapable de les identifier. Elle peut juste dire qu'elle a été témoins auditif d'un plan pour attirer une fille dans une cave, elle ne sait pas où, par elle ne sait pas qui.

Mon frère lui a entendu un récit de viol collectif par une ancienne connaissance de l'école primaire. Il avait juste envie de vomir devant ces mecs qui rigolaient en décrivant le calvaire de la fille, il a juste eu envie de se flinguer quand on lui a demandé si il pouvait pas faire tourner sa petite amie qui l'attendait plusieurs mètres plus loin. Encore une fois, qu'aurait-il pu faire ? Je n'en sais rien.

Donc 1) les viols collectifs sont un phénomène courant et récurant. C'est le quotidien de nombreuses cités.

Et il faut bien se dire quelque chose, c'est que dans la tête des violeurs, c'est normal de faire ça, les femmes sont comme ça dans les films, les femmes on s'en fiche et de toute façon, les copains font pareil.

Et la justice maintenant ?

Et bien, c'est très simple : Prenez une victime qui parle des années plus tard quand elle parle. Prenez quinze témoins qui seront tous là pour dire que oui, à la limite ils ont eu un rapport sexuel. Mais qu'elle était consentante.

Aucune preuve, quinze témoins qui soutiennent la même version.

Alors oui, dans la tête de n'importe qui, on ne croit pas un instant cette bande de violeur. Mais au niveau de la justice, l'avocat n'aura pas de peine à prouver qu'il n'y a aucune preuve que le rapport était non consenti.

Donc 2) La justice ne peut pas juger ce genre d'affaire, même si le mode opératoire et la défense seront toujours identiques.

Alors il faut faire quoi ? Je n'en sais rien. Ce que je sais c'est que le système ne sait pas gérer ça. Ce que je sais c'est que moi j'ai la chance de ne pas être obligée de vivre dans une cité, mais que si c'était le cas, je ne lâcherais pas mes filles (potentielle victime) et mes fils (potentiel agresseur) d'une semelle. Et qu'en aucun cas je ne ferais confiance à la justice qui n'a absolument rien de juste.

Bref, pour qu'on se pose la question, qu'on réfléchisse à la manière dont cette horreur peut être traitée...

6 commentaires:

  1. Ho punaise Colomiers ??? ça craint ma parole.... ça me rassure, on va habiter dans le Gers, un village de 400 habitant... à 5 min de l'isle jourdain...
    Sinon tu sais ton article, je pensais pas que ça en était à ce point... c'est vomitif...
    Tu pense vraiment que c'est le porno qui serait à la base de ce comportement ? il faut dire je n'en ai jamais regardé un, mais je me doute qu'ils y a des rapport à plusieurs.. alors bon...
    Je pense aussi que le manque de confiance de la victime avec ses parents joue sur le fait du silence.. la confiance dans le sens que si elle raconte son calvaire, qu'il n'y a pas de regard honteux sur son enfant victime et pas de reflections sur ce qu'elle aurait pu faire... c'est très rare des parents qui réagiraient comme ça ! On dit que c'est la société qui pousse les jeunes à mal agir, donc le porno... ok ça influence largement, mais si une victime le redevient perpétuellement, c'est la faute de sa famille, et principalement des parents qui n'a pas les bonnes réactions pour que celle ci ose dire ce qui lui arrive... bref, on pourrait en parler des heures !! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une grosse pression qui est justement faite pour que la victime n'en parle à personne, surtout pas à ses parents :(

      J'ai une amie qui vivait en cité qui a déménagé quand des inscriptions sont apparues "on va bruler ton appart" et qu'il y a eu plusieurs départs de feu sur son pallier. En immeuble, c'est pas le genre de menace qu'on prend à la légère. Bref, même avec des parents plein d'amour, une victime peut avoir l'impression qu'il n'y a pas d'issu. Mais tu as raison, un parent doit tout faire pour qu'en cas de problème l'enfant ou l'adolescent ne craigne pas de faire appel à lui. Je me souviens d'une mère qui avait passé un pacte avec sa fille : Si un jour elle avait un souci, elle pouvait l'appeler de n'importe où, dans n'importe quel état, à n'importe quelle heure sans risquer de remontrance et que sa mère ferait tout pour venir la chercher en voiture.

      Supprimer
  2. Tu habites en banlieue toulousaine??? J'ai habité Toulouse pendant 8 ans... :-)
    Bon, plus sérieusement... pfff... je vois pas trop non plus comment on peut juger cette affaire des années après, sans preuves, sans témoignages. Mais en effet, quelle autre solution que la justice?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y habite plus... Mais on a été presque voisine certainement, j'y suis resté 16 ans.

      Comme tu dis, quelle autre solution ? :(

      Supprimer
  3. Cette histoire de pacte peut être une solution. Ma fille grandit et je me rend compte de ce que peut être l'angoisse d'un parent.

    Au delà de ça, je ne crois pas que le porno soit (l'unique) responsable de ces faits. Dans l'histoire, les viols collectifs sont légion. Le responsable c'est la société qui est incapable de protéger ses enfants. Ces parents isolés face à la détresse de leurs enfants...

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi les religions s'attachent elles à exiger des femmes d'etre vertueuse mais que la même chose n'est pas demandé aux hommes alors que l'on sait très bien que si les religions avaient d'abord exiger que les hommes soient vertueux, responsables et respectueux des femmes en particulier, le monde n'en serait que mieux aujourd'hui.

    C'est une chose, parmi bien d'autres, que je trouve scandaleuse dans les religions et qui, à mon sens, sont la cause du bazard dans lequel on se trouve.... en grande partie.

    C 'est pour cela que de demander aux femmes de se couvrir entièrement pour ne pas tenter les hommes est une inepesie. D'une part, parce que sur les plages les femmes sont en maillon de bain et qu'un homme respectueux ne verra pas en elle un objet de convoitise sexuelle. D'autre part, parceque ce n'est pas parcequ'une femme se couvre de la tête au pied, que les hommes la respectent plus .... si non il n'y aurait pas les harems et la prostitution partout dans le monde et en particulier dans les pays ou on leur demande de se couvrir. Par ailleurs, la polygamie est aussi à mon sens une forme de prostitution pas la meme mais une forme.

    La vertu c'est donc peut etre quelque chose de plus interne et moral que la vue d'une personne attirante ou portant une jupe courte. Ou alors les hommes sont tellement faibles qu'il ne mérite pas la moindre attention de notre part. Un homme qui aime profondement sa femme et qui a fait le choix intelligent et moral de lui être fidéle, ne se laissera pas temter comme cela par une jolie fille au coin de la rue ... si ce n'est pas le cas, c'est qu'alors il a de serieuses questions à se poser sur ses intentions et sa relation. En v&riité, meme une jeune femme qui s'habille long mais qui a un tres joli visage pourra déclencher les memes phénomènes chez un homme qu'une jeune fille qui porte un short et qui est charmante. Le probleme n'est donc pas là mais bien dans la vertu des hommes. Etrange que les religions négligent cet aspect de manière aussi flagrante.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...