vendredi 18 janvier 2013

Facilité d'administration

Fiston est malade, genre à nous réveiller la nuit avec la voix de dark vador et du vomi dans le lit, j'ai demandé pas de supo, le papa a demandé pas de supo, le médecin (qui n'est du coup plus notre médecin traitant*) nous a collé une belle ordonnance avec un supo deux fois par jour.

Et puis comme il est un peu petit pour la posologie, vous prendrez un petit couteau, et vous le coupez au deux tiers le supo, hein.

Alors d'abord j'ai hésité, longuement. Mais comme il était vraiment malade, et que sur les cinq médicaments prescrits, c'est le seul qui est indiqué pour ce qu'il a (le reste c'est des anti-inflammatoires et des anti-douleurs), je me suis dit "Yalaa, on y va". J'ai coupé mon supo aux deux tiers, j'ai lu la notice où c'était marqué que cette voie d'administration était due à sa facilité d'administration.

Bon, alors on passe sur le fait que je vais attendre un peu avant de commencer le chapitre "éducation sexuelle mon corps c'est mon corps, c'est pas le tiens, personne a le droit de faire des trucs chelou avec" (par exemple enfoncer un truc dans ton derrière)... J'aimerais qu'on m'explique le concept de facilité d'administration.

C'est un supo au Niaouli, comprendre que rien qu'à le renifler t'as l'impression que tu vas mettre un bonbon à la menthe dans le derrière de ton fils. Passons. Donc tu passes cinq minutes à argumenter, gronder, dire que tu es désolée, essayer de le chopper parce qu'il se débat dans tout les sens, rire nerveusement, réussir à lui mettre ce fichu supo, ah non tiens, ça a pas marché, lui proposer d'essayer de le mettre tout seul, se rendre compte qu'il a les bras trop courts et qu'il aura du mal à se le mettre en le posant en travers, se poser des questions du genre petit boutiste ou grand boutiste, finalement se dire que f**** le grand boutiste, le petit boutiste au moins il rentre. Recommencer la lutte romaine, le menacer de fessée si il arrête pas de contracter les fesses et de mettre des coups de pieds. Ouf, c'est bon, tu es une mauvaise mère, mais tu peux passer à autre chose.

Ensuite, cinq minutes suivantes avoir une petite loutre qui se gratte les fesses en gambadant et en disant "cha pic ! cha pic !"

Le voir filer aux toilettes, se dire qu'en cinq minutes ça a peut-être déjà fait l'effet niaoulesque puisque le supo c'est si rapide, si pratique et si merveilleux.

Constater que le supo est dans le pot avec plein d'autres choses appétissantes.

Bref, j'ai une boîte pleine de niaouli à administration facile, pour adulte, presque neuve... Si vous voulez signer la pétition pour qu'on arrête de prescrire des supo (de satan... Oui, bon, j'ai tenu jusqu'à la fin quand même sans le sortir), je réfléchie à monter une assos avec des revendications internationales, on pourrait même plastiquer des labos de supo, des trucs comme ça. (Puis si vous voulez une boîte de Niaouli gratos, je me lance dans la contre-bande de médicament).



*En fait c'était le truc de trop, ça fait un moment qu'il rate pas une consultation pour me faire penser qu'il est temps que je change.

16 commentaires:

  1. Je suis morte de rire à te lire, et te rejoins quand à l'asso anti-suppo (ma grand mère en avait contre le mal de gorge... je ne voyais pas bien le rapport!)

    Cependant, ton médecin me semble plutot à coté de la plaque. Il n'y a pas que la posologie ( et le mode d'administration héhé) qui n'est pas indiqué pour ton ptit loup, mais aussi le principe actif : pas d'huile essentielle avant 6 ans. http://www.eurekasante.fr/actualites/alertes/50457-suppositoire-enfant-retrait-terpene-convulsion.html De plus c'est plutot un traitement symptomatique,et peu efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. o_O Bon, ben l'arrêt était une heureuse décision apparemment.

      Haha, supo contre les maux de gorge. C'est vrai que ça prête à sourire. Je ne remet pas en cause l'efficacité, le médicament qui passe direct dans le sang etc. Mais bon, si on savait pas ça, on se marrerait bien quand même et les enfants doivent trouver ça un peu bizarre quand on leur explique.

      Supprimer
  2. Je suis personnelement très rire nerveux...

    RépondreSupprimer
  3. hahaha !!! loooooooool
    Suppo aux huiles essentielles, je ne connaisais pas du tout, pourtant je ne soigne qu'à ça... ceci dis félicitations d'avoir changé de medecin ! ;)
    Tu achète l'huile essentielle Niaouli, tu lui fais snifer plusieurs fois par jour, même tu met 1 goutte sur le t-shirt, oreiller.. et crois moi ce sera plus efficace que le suppo ! ma parole....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y penserai quand il sera plus grand puisque sur les tout petit vaut mieux éviter :)

      Supprimer
    2. Oui et non : tout petit, il vaut mieux éviter, mais une goutte sur l'oreiller à 3 ans, ou en diffusion, ça fonctionne.

      Par contre, si tu le mets en suppo, tu ne considères pas qu'il vaut mieux éviter, tu le mets direct dans le sang !

      Jolune

      Supprimer
  4. Les suppos antiémétiques restent très efficaces quand on ne fait que vomir et qu'on ne peut garder aucun médicament. Pour ma fille, nous utilisons des suppos adaptés aux nourrissons ou enfants et surtout du lubrifiant : ça rend les choses nettement moins traumatisantes.
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, cependant, l'administration par voie rectale est-elle nécessaire dans les autres cas ? Cela dit, je valide que la taille du supo pour adulte a pas dû jouer en ma faveur et que le lubrifiant doit être un plus non négligeable.

      Mais je maintiens que ça va à l'encontre de ce que j'aimerais lui apprendre : Personne n'a le droit de faire des choses avec ton corps qui te mettent mal à l'aise ou te font mal. Même si c'est tes parents, même si c'est le médecin. Et lubrifiant ou pas, ça reste enfoncer un objet dans ses fesses. Alors en dehors des cas où c'est la seule solution (celui que vous évoquez entre autre), pas de supo.

      Supprimer
    2. Je suis surprise que tu ne vois pas de contradictions entre ce discours et le fait de le menacer de fessée (douleur sur une zone érogène, dont il apprendra rapidement qu'elle est érotiquement connotée), tout particulièrement si c'est parce qu'il refuse qu'on lui enfonce un objet dans les fesses...

      Autrement dit, si tu lui apprends, par le discours, que personne n'a le droit d'agir sur ton corps s'il ne le veut pas, et par les faits, que si les parents décident de te mettre un truc gras dans l'anus parce que le docteur l'a dit, ils le feront, et te menaceront de te taper (pour moi ça rentre carrément dans la catégorie d'action douloureuse sur le corps) si tu refuses, je ne suis pas sûre que ce soit le discours qui s'imprime en lui.

      Et je pense, comme dit plus haut, qu'une administration raisonnée des HE est très largement raisonnable à un suppo, surtout si toi tu ne le sens pas. Il y a de très bons bouquins sur le sujet, notamment celui-ci :
      http://www.amazon.fr/Soigner-enfants-avec-huiles-essentielles/dp/2848992956/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1358711351&sr=8-1

      Jolune

      Supprimer
    3. Effectivement, j'avais pas fait le lien sur ce que signifie la fessée. Un autre truc ancré dans la culture au point qu'on ne le remette pas en question. J'aime pas les châtiments corporels en général, néanmoins, en plein pétage de plomb, la fessée non déculottée m'a toujours semblé moins traumatisante que les coups sur le visage. C'était plutôt l'aspect fesse à l'air qui me dérangeait quand j'étais petite et la fessée n'a jamais eu d'attrait à caractère érotique pour moi, ni à l'époque, ni maintenant. C'est pas pour ça qu'il faut pas le remettre en question, mais je garde des souvenirs bien plus cuisants des suppositoires.

      J'irai me flageller avec des orties, c'est promis. Le supo en revanche, j'ai tout le temps d'y réfléchir posément.

      Pour les huiles essentielles, je n'en sais rien. Mais parce que du coup j'ai lu plus attentivement la notice après, voilà le résultat : Le médecin m'avait prescrit 10 jours de supo matin et soir. Sur la notice il était marqué : pas plus de 3 jours d'affilé parce que sinon brulure de l'anus -_- (t'es sûre que c'est raisonnable ?!? Brulure pour les adultes, mais raisonnable pour un enfant qui a même pas trois ans) Donc je m'en fiche, je lui mettrai pas de niaouli dans les fesses.

      Supprimer
    4. Oui, moi aussi j'ai mis du temps à remettre la fessée en question, d'autant que comme toi (?) j'ai été frappée aussi au visage petite et que je trouvais ça beaucoup plus humiliant. Mais au final j'ai décidé d'éduquer sans taper du tout... Bon, j'ai pas toujours suivi toutes mes convictions, j'ai fait des conneries sous l'effet de la colère ou de vieux réflexes, mais j'ai réussi à ne pas taper et je crois que je suis sortie de la zone dangereuse (autrement dit, je ne pense pas que je vais m'y mettre maintenant).

      Mon comm' n'avait aucun effet incitatif à te flageller avec des orties, par contre, c'est pas beaucoup plus respectueux ;-) Et charité bien ordonnée, tout ça :-)

      Pour les huiles essentielles, vraiment, je trouve que ton doc a été nul (je me permets puisque tu dis que tu vas changer) : il vous donne la forme que vous ne voulez pas, il n'explique pas, et il donne une galénique et une posologie à côté de la plaque o_O A mon avis le médoc n'existe pas pour les enfants car trop fort et c'est pour ça qu'il n'a pas pu donner la taille adaptée ! Je trouve ça très choquant !

      Ce que je voulais dire en fait, c'est qu'à mon avis, utiliser des HE sous leur forme "liquide" soit en diffusion, soit en massage (diluées comme il faut dans de l'huile), soit sur l'oreiller, en suivant les conseils ad hoc (par exemple le livre que je t'ai cité), c'est mieux qu'un suppo pour deux raisons :

      - d'abord c'est moins agressif à appliquer : peu de chances que tu doives faire du catch avec ton fils pour allumer le diffuseur ou en mettre une goutte sur l'oreiller

      - ensuite c'est moins agressif pour le corps : la diffusion fonctionne bien, mais ne passe pas direct dans le sang et le tube digestif comme un suppo.

      Voilà, j'espère que ton fils va vite aller mieux.

      Jolune

      Supprimer
    5. Merci quand même pour les infos, la remarque sur la fessée m'a quand même fait réfléchir. (Sinon mon fils va mieux depuis ^^)

      Supprimer
  5. (euh, en relisant le comm' publié, je vois une erreur : je ne voulais pas dire
    une administration raisonnée des HE est très largement raisonnable à un suppo
    mais
    une administration raisonnée des HE est très largement préférable à un suppo
    tout de suite ça a plus de sens)

    Jolune

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, bon alors désolée d'être partie en live pour un lapsus :/

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...