samedi 9 février 2013

7) Je ne fais JAMAIS un sport qui me saoule dans l'espoir de perdre du poids

Ceci est un article de la série Zermati l'anti-régime.

Ça faisait un bail que j'avais pas parlé Zermati... Alors allons-y. J'aime bien le sport, quand je peux en faire, j'en fais, mais il y a une chose à laquelle je ne me suis jamais astreinte, c'est le fameux footing. Enfin si, une fois ou deux. [...]

Alors pourquoi ne faut-il pas faire un sport qui nous saoule pour répondre à une problématique de poids ? Zermati a une comparaison très sensée à ce sujet :

Est ce que l'un d'entre vous a pour habitude de faire rouler sa voiture pour vider le réservoir ?

Ok, personne. Merci, la folie des Hommes n'a pas encore touché cette partie là de notre quotidien. Quand on fait du sport, les diététiciens et autres nous font croire que c'est mathématique, on brûle des calories et donc, on participe à la fonte des graisses. Sauf que oui, bien sûr, on brûle des calories, mais le corps nous en réclamera d'autres si il juge que nous avons trop pompé sur les réserves. C'est la raison pour laquelle les gens qui font du ski ont plus envie de tartiflette que de salade verte (hey, ça rime !)

Et c'est là que ces grands andouilles sortent l'argument magique : Haha, il faut faire du sport ET ne pas se goinfrer comme un porc (notez la subtile façon de vous dire que si vous écoutez ce que vous dit votre corps, vous êtes un porc)... En fait, si vous suivez ce conseil, vous serez en permanence assailli de pensées dégoulinantes de calories. Donc si vous avez fait un sport que vous n'aimez pas (au hasard, ce fameux footing de mes deux...) juste pour perdre du poids, vous vous infligez la double punition de la frustration (sport pourave ET faim de malade).

Donc faire du sport pour faire l'équation magique calorie/dépense énergétique, non.

Par contre là où il y a un intérêt, c'est quand vous aimez le sport que vous pratiquez. Non seulement vous allez prendre votre pieds parce que vous-vous amusez, mais vous allez aussi bénéficier des endorphines créées par l'activité sportive (donc bonheur en barre) et vous allez augmenter votre estime personnelle en trouvant une forme d'accomplissement dans votre progression et vos succès. Et le résultat dans tout ça ? Oui, vous allez avoir besoin de plus de nourriture pour couvrir vos dépenses énergétiques, mais vous n'aurez pas besoin de nourriture pour être heureux, vous le serez déjà. Donc vous mangerez exactement ce dont vous aurez besoin, et pas plus à cause de la frustration.

Parce qu'en fait, la bonne nourriture (trop grasse, trop sucrée, trop salée) nous fait produire des endorphines. Et si il nous arrive de compenser notre contrariété par de la nourriture (dont nous n'avons pas énergétiquement besoin, et qui donc rentre dans le processus de prise de poids), ce n'est pas parce qu'on est faible, mais parce que sur le moment, c'est le seul moyen d'être un peu moins malheureux. Et le corps nous pousse naturellement à rechercher cette hormone qui nous rend heureux. Ce n'est pas être dépendant, ce n'est pas être faible, vouloir être heureux c'est plus que le but de la vie de chacun, c'est aussi le but de notre corps.

Et c'est là qu'on peut mesurer l'efficacité d'un sport comme la Zumba. Les gens qui le font adorent ce sport. Réellement. Une lectrice disait dans un précédent article que depuis qu'elle s'y était mise, elle mangeait tout ce qu'elle voulait, sans grossir. C'est bien qu'elle a noté qu'elle mangeait plus qu'avant. Et si le fait qu'elle ne grossissait pas venait simplement du fait qu'elle mangeait juste ce dont elle avait besoin, parce qu'elle ne mangeait plus par frustration, mais pour couvrir ses besoins énergétiques ?

Alors certains adorent le footing, et grand bien leur fasse. Mais pour tous les autres, si vraiment vous avez envie de faire du sport, trouvez en un que vraiment vous aimez, et pas juste un qui est pas cher ou qu'on vous a dit très efficace pour perdre à tel endroit...

Et si vous n'aimez pas le sport, il y a plein d'autres activités qui vous permettent de vous sentir bien et fier de vous... [...]

5 commentaires:

  1. Je ne crois pas que tu réalises à quel point ton article est condescendant, méprisant, insultant... je met ça sur le compte de l'heure matinale, quand tu reliras à froid, tu t'en rendras sûrement compte. Toi qui es tellement paix et amour d'habitude, ça fait bizarre !

    RépondreSupprimer
  2. - Dans l'armée, ils font tourner les moteurs pour utiliser l'essence pour conserver le budget l'année suivante... la folie des hommes :(
    - Moi la tartiflette, je la mange avec de la salade verte :)
    - J'ai testé la zumba l'autre jour, et c'est vraiment bien, je le recommande fortement :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD bon, l'armée quoi...
      Toi, la zumba ?!? Hihi, pourquoi je me moque moi... (C'est très sexiste de se moquer parce qu'un garçon a fait de la zumba, je vais aller me fouetter avec des orties ^^)

      Supprimer
    2. Bon, j'avoue, c'est ma copine qui m'y a traîné... mais une fois là, je me suis bien amusé :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...