mardi 5 mars 2013

Ubu roi, fonctionnaire de la sécu, suite

Bon, parce que j'ai reçu beaucoup de manifestations d'empathie, je vous donne la suite de l'histoire. Alison m'avait conseillé d'y aller en vrai et de ne plus téléphoner. Donc c'est chose faite. J'ai passé deux heures à attendre mon tour, en me disant que j'allais devoir être aimable et ferme. Quelle agréable surprise que de tomber sur une personne souriante, avenante, qui a tout de suite compris où était l'urgence sans même que je lui explique en détail. Donc je viens témoigner : Oui, il y a des gens qui font un boulot formidable à la sécurité sociale. On m'a renvoyée chez moi en me disant qu'on m’appellerait dès que le dossier serait fait pour que je vienne chercher mon attestation de droit.

Au passage, "les professionnels de la santé peuvent vous faire crédit" n'a pas vraiment été le moyen d'exprimer de l'empathie, mais plutôt "je comprend que vous ayez pu être angoissée à l'idée de devoir faire un chèque pour accoucher"... Tiens, tiens, c'est ce qui aurait pu m'arriver ?

Coup de fil pour me dire de venir chercher mon attestation de maternité où on me précise bien "ne prenez pas de ticket cette fois-ci, vous êtes prioritaire", je passe donc, toute guillerette.

Alors, je vais pas vous faire une description détaillée de ce qui m'est arrivé. Il me suffira de vous dire que la personne qui m'a reçue avait pour mission divine de me rappeler que sa collègue croisée le matin était une espèce rare, puisque quand je suis rentrée l'échange a commencé comme il suit :

"Mais moi madame, personne ne m'a appelé pour me dire que quelqu'un viendrait sans ticket en passant devant tout le monde demander un document dont je n'ai jamais entendu parler, "l'attestation de maternité" ça n'existe pas. Et puis, si je puis me permettre, si vous voulez toutes les attestations du monde, il vous suffit d'utiliser votre carte vitale, comme tout le monde."

Je remercie donc Rachel, qui m'a permis de me rappeler que quand on avait de mauvaises pensées et de mauvais mots en tête, on fermait sa bouche. J'ai été a-do-ra-ble avec le monsieur, l'ai remercié pour son excellent travail et lui ai souhaité une bonne journée une fois le fameux papier imprimé. Mon fils n'existe toujours pas, mais je suis à nouveau enceinte, et à nouveau rattachée à une caisse qui existe.

Ce soir, je vais prendre mon cahier à merci, et j’écrirais en gros, gras et majuscule : Merci pour cet ange céleste croisée un matin après deux heures d'attente à la sécu (je rigole, mais je me sens super bénie, imaginez ce qui se serait passé si les rencontres avaient été dans l'autre sens).

8 commentaires:

  1. Cherche pas, la seconde personne était un homme... lol
    Bon ben au moins maintenant tu as un truc en moins à penser pour ton accouchement, ouf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'y ai pensé un moment... Oui, ouf ouf et re ouf

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'on savoure mieux les bonnes choses quand elles sont rares et mises en valeur par des moins bonnes choses... Je t'admire en tout cas, tu arrives à garder ton calme et à tirer du positif d'une rencontre qui semble particulièrement désagréable. A défaut d'avoir la foi en Dieu (n'importe lequel), je devrais peut-être me mettre à cette attitude positive, ça semble épargner tellement de colère et d'aigreur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je suis pas positive attitude par nature, les hormones doivent aider (y en a qui diront que ça leur fait l'effet inverse ^^)

      Supprimer
  3. Flo, j'espère vraiiiiment que tu vas te sortir de tout ça... Bon sinon, au pire du pire, tu laisses tomber l'accouchement, et tu fais appel à Mme Cigogne pour quelle vienne t'apporter ton nouveau fil. C'est moins métaphysique comme expérience, mais c'est moins cher. Aux dernières nouvelles, 15 € de frais de port + TVA réduite à 5,5.

    (Comment ça, non ?)

    Bon courage en tout cas, hésite pas à relancer, on dirait pas mais ça marche (en tout cas ça rend les choses moins pires).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le tuyau de la cigogne (elle fait moins mal aussi)

      Supprimer
  4. Elle fait moins mal sans doute mais elle te laisse avec ton gros bidon du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Ce serait ballot, tu as raison...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...