dimanche 3 mars 2013

Ubu roi, fonctionnaire de la sécu

Fin de droit sécu étudiante, je dois basculer et changer de région par la même occasion. Les démarches commencent, par internet, parce que c'est chouette. J'imprime tous les papiers, et puis on va comme des grands au centre sécu le plus proche. Je croyais que j'étais en retard, en fait, écrit en tout petit, était écrit que j'étais vachement en avance. Mes droits se finissent le 31 décembre 2012. On était en novembre 2012.

J'ai toutes les pièces du dossier, vous croyez qu'on me les prend gentiment et qu'on me dit qu'on fera les changements le temps venu ? Non, revenez, avec les mêmes papiers, quand vos droits seront terminés.

Alors je reviens en janvier 2013. Là je rencontre une dame qui a l'air de traverser une profonde dépression, je dois insister pour lui donner les papiers qui sont demandés (genre mon attestation de grossesse), pour qu'elle ne rature pas ce qu'on avait rempli avec une autre employée quelques mois plus tôt et qu'elle comprenne de quoi il s'agit (oui je suis mariée, oui j'ai un fils qui est rattaché à moi, non je n'ai pas d'emploi et je suis mère au foyer). Et là elle me dit : "Il faudra attendre quinze jours madame"
Je lui fait remarquer que je suis enceinte, que j'ai un tas d'examens obligatoires qui tombent chaque mois. Réponse de l’intéressée : Il fallait venir plus tôt.

Tout va bien, je respire par le nez, lui fait remarquer que le 1er janvier, c'était férié et qu'en fait, je suis déjà venue en novembre. Ben pas sa faute à la brave madame, elle sait que c'est compliqué, mais je dois garder bien mes feuilles de soin pour le moment et attendre mon courrier. Je souris, dit bonne journée et j'y vais. Elle a l'air tellement mal dans sa peau, je lui en veux à peine parce que la pauvre, bref...

Alors j'attends. J'attends mon courrier et en attendant, je sort la carte bleue et garde précieusement mes feuilles de soin. Quinze jours se passent. Rien. Cette fois, j'appelle. Quinze jours seulement ? Attendez encore quinze jours, ça peut prendre du temps.

J'attends quinze jours, et je rappelle. Même topo. Mon dossier est en attente. Alors là je commence a expliquer que je suis enceinte de huit mois, que techniquement je peux accoucher à n'importe quel moment et que j'ai déjà avancé 350€ en divers examens. J'avais négocié de pas les passer parce qu'ils me saoulent, qu'ils servent à rien et que là j'avais une excuse en or : "ça coûte cher vous savez", et on me répondait en souriant que les professionnels de la santé me feraient crédit. Mais bon, j'aime pas les crédits, j'aime pas être décalée dans ma trésorerie, alors j'ai bien 350€ à ce moment qui ont été payés.

Les 350€, passe encore, par contre, un accouchement, je suis moyen sûre que ça passe aussi facilement (3000€ aux dernières estimations). Et puis ça me fatigue, alors j'ai la voix qui tremble un peu en disant tout ça. La dame au bout du fil me fait patienter quelques secondes. Bonne nouvelle : Je peux envoyer mes feuilles de soin et ... ne vous inquiétez pas, les professionnels de la santé peuvent vous faire crédit. Expliquez votre situation à l'hopital, ils comprendront, d'ailleurs je vous envoie une attestation de droit.

Je reçois une attestation de droit. Et miracle, le labo me dit que ma carte a été mise a jour. Seulement, je ne suis plus enceinte et mon fils a disparu de la circulation. Il n'existe plus sur ma carte. Je n'envoie pas mes feuilles de soin.

Les quinze jours sont passés, je rappelle pour qu'on parle un peu du léger soucis. J'aimerais savoir s'ils considèrent que c'est bon ou que c'est juste en attendant que mon dossier soit complètement traité. Comme d'habitude on me dit "attendez encore une quinzaine de jour, c'est dans les tuyaux". Je re-explique mon cas. Parce que là il y a pas de doute, dans quinze jours, j'aurais accouché. Merveille, on me répète la même chose (les professionnels de la santé peuvent vous faire crédit), et on me précise d'attendre pour envoyer mes feuilles de soin, que heureusement je n'ai pas encore envoyées (que je vais finir par leur filer en recommandé, parce que à plus de 400€ de frais de santé, ça fait risqué le courrier en mode normal, faudrait pas que les fonctionnaires de la postes soient aussi compétents que les fonctionnaires de la sécu...)

Aux dernières nouvelles, à l’hôpital j'ai appris que non seulement je ne suis plus enceinte, mais que je suis rattachée à une caisse d'assurance maladie qui n'existe pas et j'ai reçu un courrier hier : Veuillez nous envoyer votre carte vitale pour qu'on vous en fabrique une nouvelle.

Dans une semaine on déclenche l'accouchement, je suis sensée ne même plus avoir de carte vitale pour justifier du délire de l'administration, juste un papier qui dit qu'en janvier, j'avais des droits dans une caisse qui n'existe pas. Vous croyez que si j'envoie la carte demain, que le bébé attend au chaud jusqu'au bout, je pourrais me pointer la bouche en cœur avec une carte flambant neuve mise à jour ? Ce qui me fait légèrement flipper c'est que la dernière fois que j'ai dû changer de carte vitale, il s'est passé deux mois avant que je l'ai. Alors six jours, j'ai comme un gros doute.

J'ai pris mon cahier à merci et j'ai écrit en gros, gras, majuscule : Merci pour la sécurité sociale quand elle marche bien.

PS : Je raconte ma vie en mode grosse frustration. Mais pour ceux qui vont flipper pour nous en se demandant si il faut faire une levée de fond, je précise que vivre comme des gros radins a l'avantage de nous laisser de marbre devant un tel incident. C'est juste notre épargne voiture qui est en train de se prendre un gros coup dans l'aile gauche. Si vous voulez vraiment faire quelque chose, vous pouvez à la limite prier pour que notre brave voiture ne décide pas de nous lâcher maintenant :)

10 commentaires:

  1. haha ! ça me rappelle moi, 15 jours avant accouchement ! pas de carte vitale, j'avais disparu de celle de mon mari en l'ayant mise à jours (si j'avais su...hum..) donc moi j'appele jamais, je me déplace.. parce que moi j'ai 3 comptes à la sécu : mlle avec mon num; mme avec mon num ; mme avec le num de monsieur !
    Donc je m'étais pointé avec toutes mes feuilles : 'et maintenant je fais quoi madame là ?? j'accouche dans quelques jours, je suis nulle part, faite quelque chose !" elle m'a imprimé une attestation.... et avec un sourire 'mais bien sur, j'arrange tout ça..' verdict : 1 an après rien n'a bougé, je n'ai toujours pas ma carte vitale que selon eux j'ai reçu 2 fois... bon courage !
    Mais franchement, déplace toi, ça vaut mieux que le tel..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout va bien alors (un an ! Bon, ça nous apprend la patience). Je vais suivre ton conseil, cette aprem, expédition sécu.

      Supprimer
  2. jai pas de jolis mots et belles pensées qui me viennent pour le moment alors je vais m'abstenir... Disons que tout ce qu'on dit sur l'administration française est bien réel!! Bon courage ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh, toi t'es bien sage, je devrais faire plus souvent comme toi (mauvais mots, on attend un peu avant de parler) ^^

      Supprimer
  3. Je ne veux pas te décourager mais pour obtenir ma nouvelle carte vitale, j'ai patienté un certain temps, et pourtant j'étais inscrite chez eux. Périmée depuis quelques années, impossible à mettre à jour pour une obscure raison, j'avais fait la demande du formulaire pour obtenir une nouvelle carte. Une lettre est arrivée disant que le formulaire arriverait bientôt. Puis le formulaire, renvoyé avec la petite photo faite pour l'occasion. Formulaire retourné quelques semaines plus tard car photo non conforme. Re-demande de formulaire (ben oui, l'autre était raturé), re-lettre qui dit qu'il va arriver, re-envoi de formulaire et quelques semaines plus tard j'ai ENFIN une carte vitale qui fonctionne . Heureusement pour moi, j'habite à deux pas de ma sécu, j'y déposais régulièrement mes feuilles de soin.
    Je compatis, l'administration c'est assez "particulier" comme mode de fonctionnement. Tout plein de courage pour vivre ça (et longue vie à la voiture, donc).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas peur XD (je viens de recevoir les fameux papiers à renvoyer avec la photo et tout...)

      Supprimer
  4. C'est marrant, il m'est arrivé une anecdote un peu similaire, mais avec la caf.
    je m'explique, étant depuis quelques mois au chômage, je touchais le maximum pis en novembre j'ai enfin trouvé un petit quelque chose, un cdd de 4 mois à 30H et la je me suis dis:"ou la connaissant la caf et leur super organisation, vaut mieux que je les appelle pour les prévenir que j'ai maintenant un boulot et que mes droits vont surement changer"
    Ce que je fais. Réponse de mon interlocuteur:
    "mais vous savez madame, vous n'avez pas besoin d’appeler, on connait notre travail, vous imaginez si tout le monde faisait comme vous!"
    très bien, très bien, je voulais juste être sure moi.
    novembre passe, ainsi que décembre, janvier et février, je vérifie et m’aperçois que la CAF me verse toujours le même montant mais bon, ils m'ont dit qu'ils savaient ce qu'il faisaient. début mars arrive, je reçoit un courrier de la caf, je l'ouvre comme si je tirais une carte chance au monopoli, et cette fois-ci c'est mauvaise pioche:
    vous avez touchez un trop perçu de 119 euros que vous devez nous rembourser.
    Bien entend comme d'habitude ils font en sorte que tu reçoive le courrier le samedi pour pouvoir bien stresser tout le week end.
    Le lundi matin j'appelle enfin pour savoir ce qu'il en est, je passe sur les nombreuses fois où ça a raccroché car tous les conseillers sont en ligne veuillez rappeler ult... bref
    Une femme prend finalement mon appel, écoute mon problème et me répond "gentîment": "ba si vous saviez que votre situation changeait pourquoi vous n'avez pas appelé la caf pour prévenir, au moins vous auriez été sur...
    j'ai rien répondu, j'ai raccroché.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Gosh ! T'en as une perle toi aussi. Ca nous fait des histoires à raconter en ricanant ^^ (mais on évite quand on est en face d'un pote fonctionnaire dans l'administration)

      Supprimer
  5. Bah, pour paraphraser un expression bien connue dans l’Église je dirais que le temps de la sécu n'est pas le notre... ;)
    Félicitation pour ton joli Tibère!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...