dimanche 16 juin 2013

Cicatrice de pirate


Enceinte, je me trouvais sublimement ronde, à me demander pourquoi on ne pourrait pas aduler les rondeurs en dehors de la période où nous couvons. Mais le poids du "mangez-bougez" était trop fort. On doit être en bonne santé nous dit-on, entendre "mince". Les kilos me quittent à leur rythme, les muscles se retendent et même si dans l'intimité je m'en fiche, je mentirais en prétendant que quand je sors, je ne m'interroge pas sur la perception qu'auront les autres de ces hanches plus larges, de ce ventre encore un peu rond.

Ne me dites pas que je n'ai pas le droit de le dire, que je devrais m'estimer heureuse. Je vous répondrais que vous non plus, vous n'avez pas à vous poser ce genre de question et que vous le faites quand même.

Et puis il y a ces vergetures, qui marquent le corps, qui nous rappellent qu'il a repoussé ses limites pour donner la vie. "Pas de chance", m'a-t-on dit... Il parait que j'ai plus qu'à éteindre la lumière.

J'ai envie de célébrer ce corps, montrer mes tatouages de mère. J'ai envie que ce ne soit pas une honte, mais une fierté. Je ne me sent pas abimée, je me sens belle. Mon billet tombe le jour de la fête des pères, alors je souhaite une joyeuse fête des pères à mon mari qui m'a toujours fait sentir être une déesse de la fertilité et qui partage avec moi notre parentalité.

Et pour conclure, voici un projet d'une photographe américaine qui posait la question suivante : Combien de fois voyez-vous votre morphologie célébrée dans les grands média ? Elle a cherché à montrer le corps des femmes, de tout type, et de montrer sa beauté.

6 commentaires:

  1. Oui j'adore cette vidéo, moi j'ai même eu droit à celle de guerrière ;) (césarienne)

    J'aime trop ce que tu dis, que c'est des tatouages de mère, du coup ça me fait voire ça autrement !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il y a une photo justement, avec une cicatrice de césarienne, où la mère la montre à un enfant.

      Supprimer
  2. Bravo pour ce beau billet. J'avoue pour ma part avoir du mal à accepter mes vergetures. Il serait temps pourtant, ma fille a trois ans et demi. Mais je ne les regrette pas, elles ont été nécessaires à cette magie. Il faut juste les intégrer, pourquoi pas les célébrer, oui...
    Merci également de m'avoir fait découvrir le beau travail de cette photographe!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai décidé une bonne fois pour toutes que mes vergetures étaient des marques tribales de fertilité. C'est ma solution, et elle me convient bien. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore. Marque tribales de fertilité. Ca sonne bien en plus ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...