samedi 29 juin 2013

Tu aimeras ton prochain comme toi même

On pourrait dire que c'est scandaleux, tous ces chrétiens qui ne suivent pas le commandement le plus important que Jésus lui-même a donné. Le mariage pour tous, maintenant les chaines sur la théorie du genre, pourquoi tant de haine ? Pour moi c'est l'affaire dreyfus moderne.

Surtout ! ne parlons pas de l'affaire Dreyfus
... Ils en ont parlé...

Par foi, j'ai choisi de ne pas me manifester en faveur du mariage ouvert aux personnes de même sexe. Je suis aussi profondément convaincue de l'importance du genre. Il n'empêche, à chaque fois que quelqu'un parle de ce sujet, je me sens agressée. C'est plus fort que moi, à la fin je colle l'étiquette "gros plouc" sur celui ou celle qui a donné son avis sur "pourquoi la théorie du genre et le mariage gay va détruire la société". J'en ressors énervée pour des heures, des jours, des semaines. Je n'en peux plus, au point qu'il y a un mois, en larme, j'essayais d'expliquer devant une assemblée de mormons, qu'ils fallait qu'ils sachent que j'étais dans ce clan de destructeur de l'ordre moral avant de balancer n'importe quoi. Ça a pas changé grand chose, je me suis sentie super mal, je me sens toujours super mal. Et j'apprends que moi aussi, va bien falloir que j'applique ce précepte : Tu aimeras ton prochain comme toi même.

Je me suis encore frittée avec une mormone hier, sur internet. J'aurais pu prendre cette formidable chance de lui apprendre que le travestissement n'avait rien à voir avec l'homosexualité, ou encore que l'orientation sexuelle est une chose et l'activité une autre. Mais j'ai pas pu, trop occupée à essayer de traduire "T'es qu'une grosse plouc" en message non-violent (j'ai échoué, cela va de soit). J'ai pas réussi à appliquer avec elle ce que je lui demandais de faire.

Des conseils ? Je m'enferme dans une grotte et je coupe ma connexion wifi jusqu'à ce sujet ne soit plus le hobby des journalistes ? J'imprime des tracts "LGBT pour les nuls" et je fais du porte à porte ? Je vais à l'église avec des boules quies ? Ou alors j'y vais plus du tout ?

10 commentaires:

  1. Je comprend tout à fait ce que tu ressens. Moi non plus je n'apprécie pas quand les gens qui m'entourent, et particulièrement les mormons, en viennent à la haine, au mépris et à la vulgarité sur ces sujets. Je ne suis pas spécialement "pour" le mariage entre personnes de même sexe, mais je n'irai jamais les invectiver. Aimer son prochain est le premier commandement! Et oui, avec ce genre de personnes, c'est pas évident d'appliquer ce principe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de solution que de considérer que nous sommes tous des enfants de Dieu. Je peux pas invoquer toujours ce commandement et pas l'appliquer moi-même :/

      Supprimer
    2. euh, je viens de me relire et quand je disais "ce genre de personnes", je parlais des crispés sur leurs positions/haineux, etc et non pas des homosexuels, bi, trans et autres.
      Si toi tu avais compris, peut-être certains lecteurs l'auraient eux mal compris.

      Supprimer
    3. Non non, j'avais bien compris. Je passe mon temps à dire que ces gens doivent aimer leur prochain, mais je suis pas capable au premiers abords de les aimer eux aussi.

      Supprimer
  2. Pourrais tu nous suggérer un bon article pour comprendre qu'est-ce que c'est que la théorie des genres?

    RépondreSupprimer
  3. Est ce que tu aurais un article qui expliquerait bien ce qu'est la théorie des genres? Wikipédia est plutôt un lieu de débat qu'un article d'information sur ce que c'est :/ c'est assez illisible

    RépondreSupprimer
  4. Le pire dans tout ça, c'est pas tans que la loi du mariage pour tous soi passée, ou que l'éducation nationale veule faire l'éducation sexuelle dès le cp en y inculquant toutes les orientations sexuelles (ce qui pour moi est trop de choses à cet âge là, au collège oui, mais pas au primaire...), non tout ça n'est rien à côté de la PEUR et de la NON TOLERANCE voire VIOLENCE envers les personnes LGBT... la France déferle sur une vague horrible de ses sentiments là, le pays en est infesté.. dire non à un projet de loi est une chose : je suis ouvertement contre le mariage pour tous et surtout encore plus contre la théorie du genre dans la manière qu'elle sera inculquée (comme je l'ai dit, au primaire c'est trop tôt !), dire non à des individu à cause de ce qu'ils sont en est carrément une autre ! Hors c'est ce qu'il se passe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La théorie du genre n'existe pas !
      Il n'existe que des études de genre, qui sont malheureusement mal comprises et caricaturées par une partie des médias et de la classe politique (même le ministre de l'éducation semble n'y rien comprendre, c'est désespérant).
      Pour résumer, les études de genre étudient... le genre ! Et qu'est-ce qui est inné dedans, qu'est-ce qui est construction sociale, par exemple.
      Au passage, avant de hurler devant les études de genre, il ne faut pas oublier que ce n'est pas parce que quelque chose est construction sociale que c'est mal ! La politesse est une construction sociale, par exemple, et personne ne la remet en cause.
      Ce n'est pas parce qu'un certain modèle de la femme ou de l'homme est une construction sociale que qui que ce soit va empêcher des femmes ou des hommes de vivre selon ce modèle !

      Supprimer
  5. Je lis souvent, plutot en sous-marin, le blog de la sorcire, j'y apprécie son esprit d'ouverture, et je me permet de donner deux liens sur la "théorie du genre" : http://www.liberation.fr/societe/2013/06/10/la-theorie-du-genre-reponse-au-ministre-vincent-peillon_909686 et http://cafaitgenre.org/2013/01/02/la-theorie-du-genre-nexiste-pas/

    La "théorie du genre" n'existe pas, ça ne veut rien dire, aucun sociologue, anthropologues et autre ethnologues n'en parlera jamais. Ce qui existent, ce sont les études en sciences sociales sur le genre, en ce qu'il n'est pas une donnée purement biologique, mais surtout une construction sociale ( avoir un cariotype XX ou XY, ou toute autre variante est une donnée biologique, mais être un homme ou une femme, c'est plus qu'une paire de chromosomes, c'est intégrer une vision du monde, apprendre un panel, de comportement, etc... : c'est un fait social) . Cela recouvre plein d'études, et plein de courants, pas toujours tous d'accord, d'ailleurs. Et, rassurez-vous Alison, c'est bien trop complexe pour être exposé à des primaires ( d'ailleurs, le ministre de l'éducation lui-même n'a pas tout compris).

    RépondreSupprimer
  6. Revenons à la réalité, le mariage (pour tous ou pas) est une union civile, c'est à dire un contrat déterminant une association fiscale et patrimoniale de deux personnes, rien de plus dans les faits !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...