jeudi 15 août 2013

Je veux comprendre la théorie du genre

La "théorie du genre" c'est le terme utilisé généralement pour ceux qui s'y opposent. Les autres parlent d'étude sur le genre. J'ai essayé de faire une vidéo pour expliquer ce qu'est le genre.




Les études sur le genre cherchent donc à déterminer ce qui fait qu'on se sent homme ou femme. Elles ne disent pas toutes la même chose. Il n'y a pas une théorie du genre, il y a un concept. Une étude sur le genre se demandera ce qui est vraiment féminin et ce qui est le résultat de notre culture. Par exemple, porter une robe pour une femme, c'est culturel. Par contre, est-ce que les performances sportives c'est biologique ou c'est de la culture ? Et ne dites pas fastoche, on est parfois surpris d'apprendre que ce qu'on croyait typiquement féminin est complètement culturel. Saviez-vous par exemple que les chevaliers tombaient souvent dans les pommes d’émotion ? Donc la propension à défaillir est en fait culturelle. La question de l'homosexualité peut faire partie d'études sur le genre également.

17 commentaires:

  1. Ils sont tous mignons tes dessins!
    Pour être plus sérieuse, j'aime bien comment tu as énuméré les 4 paramètres à prendre en compte: sexe (biologie), identité (psyché), orientation (coeur), et enfin la relation (action).
    Bon, je vais faire comme toi, une déclaration de qui je suis: Je suis de sexe féminin, qui se sent femme [sauf ces jours-ci mais c'est un truc cyclique chez moi ;-) ], qui est hétérosexuelle et qui a la chance de pouvoir être dans une relation hétérosexuelle stable.
    Comme tu l'as sans doute compris depuis qu'on se "fréquente" sur internet (en toute amitié, hein, pas de mauvaises idées les lecteurs), je ne suis pas quelqu'un qui juge les personnes. Pour moi, il n'y a que Dieu qui possède toutes les clefs pour comprendre un individu. Déjà qu'on ne se comprend pas toujours soi-même très bien, alors montrer du doigt une personne différente, très peu pour moi.
    ça me fait penser à un de tes précédents articles sur le "slut shaming". Je n'ai pas commenté longuement sur le coup, mais c'est une attitude qui m’horripile assez. Tiens, en me lisant, je me dis que je suis en train de tomber dans l'excès inverse "le bigot shaming" (je viens d'inventer l'expression). J'ai encore du boulot pour être "tout amour et respect".
    Bref, encore un super article comme on les aime! Vivement la suite (surtout que tu nous gâtes en ce moment). Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wé, le bigot shaming, c'est pas bien non plus :D

      Supprimer
  2. Tout à fait d'accord avec ta vidéo (j'aime beaucoup la musique au passage !!)

    Par contre moi je suis contre la théorie du genre, je met ça car ils vont dès la rentrée l'enseigner aux enfants comme absolue vérité (tout comme la théorie de l'évolution), en ne se basant que sur l'identité sexuelle, car pour ces gens du gouvernement en place, il faut supprimer absolument les horribles erreurs stéréotypés avec lesquelles nous faisons grandir nos enfant et ce dès les crèches (à Toulouse il y en une qui a commencé,en enlevant tous jouets jugés stéréotypés !), et moi là je suis pas du tout d'accord, car c'est de la manipulation mentale dans le seul but d'en faire des adultes-moutons...

    Mon fils joue aux voiture et aux poupées et autre truc rose-pailleté de sa soeur, il n'en reste pas moi un petit mec et ça se voit carrément vu ses attitudes physiques (démarche, gestuelle..). Pour moi, il faut de tout, et l'enfant choisi ce qui lui convient ! Je ne l'empêche pas de faire des bisous aux poupons de léa et même de les materner, et je n'empêche pas Léa de taper son délire avec les voitures de son petit frère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'en tant que parents, on peut être heurté par ce qui nous échappe au niveau éducation.

      Supprimer
  3. Rien à voir avec ton article, mais waouh, la mention dans le Nouvel Obs ! La classe !
    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130711.OBS9152/comment-les-mormons-s-implantent-en-france.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tiens, c'est la première fois que je vois ce blog-là cité. Merci pour le lien :)

      Supprimer
  4. La Norvège a apporté son grain de sel sur le sujet... Et cela a créé une avalanche contre les idéologues du genre. LE documentaire norvégien qui a créé cette avalanche : http://www.homme-culture-identite.com/article-au-coeur-des-politiques-d-egalite-entre-les-hommes-et-les-femmes-une-ideologie-demasquee-111381483.html

    Alexis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le lien. On l'a regardé avec mon mari et c'est vraiment très intéressant. Vraiment, j'ai beaucoup aimé le propos de ce reportage.

      Supprimer
    2. Ha oui, j'allais te le mettre !! :)

      Supprimer
  5. Cela me fait beaucoup penser à Alfred Kinsey, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissais son échelle sans connaitre son nom. Je suis 2 sur son échelle.

      Supprimer
    2. c'est vraiment quelqu'un d'interessant. On a fait un film sur sa vie. Peut être est ce que tu l'a vu?

      Supprimer
  6. Tout d'abord, félicitations pour ce blog très intéressant ! Je l'ai trouvé un peu par hasard en surfant sur d'autres blogs. Les thèmes sont intéressants.
    Effectivement, ce que certains appellent "LA théorie du genre" n'existe pas. D'ailleurs le terme "genre" est mal traduit. En anglais on dit "gender studies", parce que c'est plus élégant que "sex studies". En français on devrait plutôt parler de sexe biologique (une réalité que quasi tout le monde reonnaît), et le sexe social.
    Dans le cadre de mes études de linguistique (mais ça fait 20 ans, j'avoue, oups !), j'avais l'occasion de suivre quelques cours sur le sujet. En fait, il y a plusieurs courants et écoles très différentes, à commencer par les universalistes vs différentialistes, rien que ça ! Donc je peux confirmer ce que les autres ont dit : il n'y a pas une seule théorie.

    Sinon du reste, je vois que vous êtes aussi (ancien?) membre des Mormons, et homosexuelle. C'est très intéressant de lire vos opinions et expériences. Perso, je suis tout à fait hétérosexuelle, mariée et mère de famille, mais je connais plusieurs homos et lesbiennes, qui n'ont pas toujours eu la vie facile. Je suis aussi croyante, actuellement membre active de l'EPUF (Eglise protestante unie), après quelques aventures spirituelles et existentielles dont je ne parlerai pas davantage ici. Nous avons donc une base commune, avec bien sûr des différences dans certaines grandes questions théologiques.
    En tout cas, je suis ravie de découvrir ce blog, et je promets de revenir .

    RépondreSupprimer
  7. plume rouillée25 août 2013 à 10:09

    Non, en français on ne parle pas de "sexe social", on parle de genre, parce que le "genre" recouvre plus de chose que le "sexe", qui est une donnée biologique. En tout cas dans les sciences sociales.
    Par contre, ce qui est mal traduit, c'est "theory" qui en anglais signifie plus "champs d'étude" que "théorie" telle qu'on l'entend dans "théorie de la relativité".

    Pour une très interessante clarification de tous ces termes, je conseille l'article de Dennis Colombi : http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2013/08/le-genre-nest-pas-une-theorie-cest-un.html
    Alison, peut-être cela vous rassurera sur l'enseignement donné à l'école, l'auteur du billet étant professeur de sociologie : on est assez loin de l'endoctrinement, discuter du genre et des stéréotypes est bien plus propice à développer l'esprit critique chez les enfants qu'a en faire des moutons...

    P.S : j'éspère que mon commentaire ne paraitra pas trop sec, si je commente ton blog, la sorcière, c'est que je lit régulièrement et que je le trouve interessant et ouvert à la discussion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce lien. (Pas de soucis pour le commentaire, il est pas sec)

      Supprimer
    2. J'ai vu le programme qui sera donné et à ce que j'ai compris c'est loin d'être une simple discution pour développer l'esprit critique.

      Par contre parler des différentes orientations sexuelles à mes enfants ne me gène pas du tout, mais à mon avis le faire avant le collège ne les aiderons pas !
      C'est vraiment là dessus que je suis contre. Surtout qu'un enfant de 6 ans n'a pas encore développé sa perception du bien et du mal en globalité, et souvent même de la reproduction, je ne comprend pas... dans quel but lui rajouter tout ça ? Apart une manipulation pour les déstabiliser et en faire des adultes moutons, je ne vois pas... parce qu'un adulte à qui l'on a inculqué dès le plus jeune âge qu'il choisi lui même son sexe même si c'est l'opposé de son corps, et qu'on lui dise de construire sa personnalité sur cette façon de penser, ça ne peut créer que des instabilités et donc des adultes avec moins de force de caractère et ça c'est très pratique pour une société capitaliste et qui vise à déshumaniser le système : ils commencent très fort d'ailleurs, dès l'accouchement ! Mais bon là je pourrai en parler des heures ! ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...